LYON: LA CONSTRUCTION DU MEMORIAL DU GENOCIDE ARMENIEN SUSPENDUE

Agence France Presse
31 mars 2006 vendredi 3:19 PM GMT

La construction du memorial du genocide armenien, dans le centre ville
de Lyon, qui avait donne lieu a une manifestation pro-turque houleuse
le 18 mars, a ete suspendue sur decision du Tribunal administratif,
a-t-on appris vendredi de source judiciaire.

La decision du juge des referes fait suite a un recours introduit
par l'Association de defense et de protection des places Bellecour
et Antonin Poncet (ADPBAPL), au motif que l'entretien du monument,
une fois acheve, n'etait pas assure.

"Ce monument va denaturer la place Antonin Poncet", où il doit
etre erige, a egalement fait valoir la presidente de l'ADPBAPL,
Chantal Lefort.

"Les opposants au memorial sont alles chercher un petit point
technique, en rapport avec les statuts de l'Association +Memorial
lyonnais pour le genocide des Armeniens+. Mais celle-ci devrait
rapidement revoir la question et les travaux vont reprendre", a pour
sa part assure a l'AFP le maire PS de Lyon, Gerard Collomb.

La construction du memorial, dont l'inauguration est prevue le 24
avril, avait provoque une première polemique suite a une manifestation
pro-turque dans le centre de Lyon le 18 mars. Près de 3.000 personnes
avaient alors defile, arborant drapeaux et pancartes dont certaines
indiquaient: "Non au memorial d'un pretendu genocide" ou "Il n'y a
jamais eu de genocide armenien".

Critique, le prefet du Rhône Jean-Pierre Lacroix avait indique
qu'aucune autre manifestation ne serait plus autorisee. De son côte,
le maire PS de Saint-Priest (Rhône), Martine David, avait fait part
de son intention de s'adresser au ministre de l'Interieur Nicolas
Sarkozy afin que ce type de rassemblement "honteux ne puisse plus
avoir lieu dans notre pays".

--Boundary_(ID_yKKpCHecSTvG6tnfNtmYOg)--