RIA Novosti, Russie
25 avril 2009

Etats-Unis: la diaspora arménienne reproche à Obama de ne pas
reconnaître le génocide de 1915
13:45 | 25/ 04/ 2009


EREVAN, 25 avril - RIA Novosti. L'Assemblée arménienne d'Amérique
(AAA) a accusé le président Barack Obama de ne pas honorer sa promesse
électorale de reconnaître le génocide arménien.

"Dans son intervention du 24 avril, le président Obama avait la
possibilité de définir une politique nouvelle, axée sur la
normalisation des rapports entre l'Arménie et la Turquie et de
reconnaître le génocide des Arméniens, mais il n'a pas tenu sa
parole", lit-on dans une déclaration de l'AAA dont RIA Novosti a
obtenu copie samedi.

Le président américain a fait vendredi une déclaration consacrée à la
Journée de commémoration des victimes du génocide arménien dans
l'Empire ottoman. Dans son discours, M. Obama n'a pas prononcé une
seule fois le mot "génocide", manquant ainsi à sa promesse - formulée
à quelques jours de l'élection présidentielle - de reconnaître comme
génocide le massacre de plus de 1,5 million d'Arméniens en 1915,
indique le document.

L'Uruguay est le premier pays à avoir reconnu en 1965 le génocide
arménien. Son exemple a été imité par la Russie, la France, l'Italie,
l'Allemagne, les Pays-Bas, la Belgique, la Pologne, la Slovaquie, la
Suède, la Suisse, la Grèce, Chypre, le Liban, le Canada, le Venezuela,
l'Argentine et par 42 Etats des Etats-Unis.

Le génocide arménien a été également reconnu par le Vatican, le
Parlement européen et le Conseil mondial des Eglises.

La Turquie nie avoir massacré les Arméniens pendant la Première guerre
mondiale et réagit péniblement aux reproches qui lui sont adressés sur
ce point.