UN RASSEMBLEMENT EXIGE UNE ACTION DE LA JUSTICE CONTRE LA HAUSSE DU PRIX DU GAZ
Stephane

armenews
avril 2010
ARMENIE

Plus de mille partisans de l'opposition ont marche vers la Cour
Administrative d'Armenie vendredi en appui d'un procès de l'opposition
remettant en cause une recente hausse du prix du gaz naturel.

La commission de regulation des Services publics (PRSC) a permis
a ArmRosGazprom (ARG) distributeur national du gaz fin fevrier
d'augmenter son tarif du gaz pour les menages de 37,5 pour cent,
a 132 drams (33 cents americains) par mètre cube, a cause de la
hausse du coût du gaz russe importe en Armenie. Le prix du gaz pour
les entreprises a ete releve de 17 pour cent. Les nouveaux tarifs
sont entres en vigueur le 1 avril.

Le Congrès National Armenien (HAK) a affirme que la mesure impopulaire
est economiquement injustifie et injuste. Plus de 7000 personnes ont
depose une plainte collective. Les plaignants veulent que la Cour
Administrative infirme la hausse des prix en raison du fait que la
PSCR a viole plusieurs dispositions des règles de l'Armenie.

La cour a consenti a considerer ce qui semble etre la plus grand
plainte collective dans l'histoire de l'Armenie cette semaine. Mais
elle a decide de tenir les auditions en question sous une procedure
ecrite ce qui n'implique pas d'auditions publiques et de presentations
orales des arguments des parties.

Les responsables du HAK a condamne cette decision alors qu'ils
menaient la foule devant le bâtiment de la cour dans le district
sud de Shengavit a Erevan. " C'est ce dont les autorites ont peur "
a dit Levon Zurabian, le coordonnateur du bureau central du bloc. "
Ils ne veulent pas de public et ouvrir d'auditions de la cour sur la
question. "

Une petition demandant des audiences publiques a ete remise aux
fonctionnaires de la cour pendant la protestation. La cour n'a pas
encore annonce quand elle commencera a considerer la requete et donner
un verdict.