DE VIOLENTS AFFRONTEMENTS ONT EU LIEU A GUYMRI
Laetitia

armenews.com
mercredi 4 avril 2012

La police de la deuxième plus grande ville d'Armenie, Gyumri, a
officiellement entame, mardi dernier, des procedures au sujet d'un
violent affrontement entre des groupes lies aux deux principaux partis
au gouvernement.

Un porte-parole de la police de Gyumri a affirme lors d'une interview
a RFE que Hovannes Mkrtchian, directeur de l'ecole sportive locale,
lie au parti HHK du president Serge Sarkisian, a ete battu dans
son bureau par trois hommes ce vendredi. L'un d'entre eux, Artyom
Karapetian, est connu pour etre un partisan du parti Armenie prospère
(BHK), le partenaire du HHK dans la coalition au gouvernement.

Mkrtchian et Karapetian sont actuellement engages dans la campagne,
selon la police.

Des informations precedentes decrivaient le violent incident de Gyumri
comme un affrontement dans la rue entre deux groupes de jeunes sous
la houlette de Mkrtchian and Karapetian. Ils se seraient affrontes
au sujet des elections dans la circonscription locale. Cette
circonscription a mandat unique est actuellement representee a
l'Assemblee Nationale par Martun Grigorian, un membre du BHK.

Grigorian est en concurrence avec Arman Sahakian, un homme d'affaires
de Yerevan.

Un assistant de Grigorian, Aghasi Abrahamian, affirme que les officiers
de police ont essaye de chercher la maison du legislateur de Gyumri
ce samedi, mais ils ont renonce après qu'ils ont appris qu'il avait
une immunite constitutionnelle. Abrahamian lie cela avec l'incident de
vendredi, affirmant que les autorites cherchent a dissuader l'equipe
de Grigorian d'intensifier sa campagne electorale voire meme de
l'intimider. Le chef de la police nationale, Vladimir Gasparian,
a cependant categoriquement nie, mardi dernier que les violences de
Gyumri avaient une origine politique. " Ce n'etait pas un incident
politique ", a-t-il dit.

Les relations entre le HHK et le BHK semblent s'etre deteriorees
ces derniers mois, a cause de la reticence du leader du BHK, Gagik
Tsarukian, a soutenir les plans de reelection de Sarkisian. En outre,
le BHK ne cache pas son desir d'obtenir une plus grande presence aux
elections du 6 mai.

Les partisans du HKK et du BHK se sont deja affrontes plusieurs fois
lors des campagnes pour les elections parlementaires de 2007. Mais
cela n'a pas empeche aux deux partis de s'arranger pour partager le
pouvoir après le vote.



From: Emil Lazarian | Ararat NewsPress