TURQUIE : PEINE SYMBOLIQUE POUR L'ASSASSIN DE SEVAG BALIKCI

http://www.collectifvan.org/article.php?r=0&id=72521
Publié le : 02-04-2013

Info Collectif VAN -www.collectifvan.org - Si le tribunal militaire de
Diyarbakir a reconnu Kıvanc Agaoglu coupable du crime d'assassinat
de Sevag Balikci, un Arménien de Turquie, abattu durant son service
militaire obligatoire a l'occasion du 24 avril 2011, jour du 96e
anniversaire du génocide arménien, la Cour a néanmoins estimé que
l'acte n'était pas intentionnel et que le crime avait été commis
par erreur. L'assassin est condamné a purger 4 ans et 5 mois de
prison. La famille de la victime, elle, a pris perpét. Selon Garo
Paylan, de l'Initiative Justice pour Sevag, ce verdict est "un signe
de plus que les Arméniens sont victimes de discrimination dans le
système judiciaire turc". Le Collectif VAN vous propose la traduction
d'un article en anglais publié sur le site Bianet le 27 mars 2013.

Selon la Cour, Sevag Balikci a été abattu par erreur

Un tribunal militaire de Diyarbakir a reconnu Kıvanc Agaoglu coupable
du crime d'assassinat de Sevag Balikci, un Arménien de Turquie qui
a été abattu durant son service militaire obligatoire a l'occasion
du 24 avril 2011, le jour du 96e anniversaire du génocide arménien.

Ekin KARACA [email protected]

İstanbul - bureau Nouvelles LFI 27 Mars 2013, mercredi

Un tribunal militaire de Diyarbakir a reconnu Kıvanc Agaoglu coupable
du crime d'assassinat de Sevag Balikci, un Arménien de Turquie qui
a été abattu durant son service militaire obligatoire a l'occasion
du 24 avril 2011, le jour du 96e anniversaire du génocide arménien.

Au cours de la 12e audience d'hier [26 mars 2013], le juge a condamné
l'accusé Agaoglu a purger 4 ans et 5 mois de prison.

"Quand nos avocats ont plaidé au procès, ils ont affirmé que le
fait de pointer un fusil G3 chargé sur une personne ne pouvait pas
être le fait d'une erreur", a déclaré Garo Paylan de l'Initiative
Justice pour Sevag.

"Nous avons également alerté la Cour sur le fait que le meurtre
pourrait être du a un acte raciste car il coïncide avec Pâques et
l'anniversaire du génocide arménien. Nous leur avons rappelé que
ces hypothèses n'ont pas été examinées a fond. En fin de compte, le
tribunal a jugé l'accusé coupable uniquement de crime par erreur."

Paylan a également affirmé que des témoins oculaires ont changé
leurs témoignages en raison de pressions au cours du procès.

"Les inquiétudes de la famille de Sevag ont doublé
depuis lors. Après l'assassinat de Hrant Dink, nous avons
un nouvel assassinat symbolique contre les Arméniens en
Turquie. Malheureusement, l'Etat turc n'a pas montré la volonté de
découvrir l'assassin de Sevag Balikci. Il est allé de nouveau vers
son côté obscur", a déclaré Paylan.

"Ceci aggrave nos traumatismes. C'est juste un signe de plus que les
Arméniens sont victimes de discrimination dans le système judiciaire
turc." (EKN / BM)

Traduction Collectif VAN - 02 avril 2013 - 06:00 - www.collectifvan.org

Retour a la rubrique

Source/Lien : Bianet