L'OPPOSITION CRITIQUE LA RECONDUCTION DE TIGRAN SARKISSIAN AU POSTE DE PREMIER MINISTRE

Les principaux groupes d'opposition se sont moques vendredi 19 avril
2013 de la decision du president Serge Sarkissian de nommer Tigran
Sarkissian a nouveau au poste de Premier ministre. Pour l'opposition,
la reconduction de Tigran Sarkissian au poste de Premier ministre
est la preuve meme que l'Armenie ne connaîtra pas de changements
importants.

En revanche, le Parti republicain (HHK) a defendu ce remaniement après
son conseil d'administration dirige par le president Serge Sarkissian.

Le porte-parole du HHK, Eduard Sharmazanov, a insiste sur le fait
que Tigran Sarkissian avait reussi a relever de nombreux defis.

Naira Zohrabian (parti Armenie prospère (BHK))a affirme le contraire,
accusant le gouvernement de " conduire le pays vers une impasse ".

Selon elle, la pauvrete et le chômage sont deux problèmes qui doivent
etre regles très rapidement.

Le president Serge Sarkissian s'est entretenu avec le chef du BHK,
Gagik Tsarukian, et de la Federation Revolutionnaire Armenienne (FRA),
Armen Rustamian, concernant la nomination du Premier ministre. "
Ce resultat etait previsible ", a declare Aghvan Vartanian, un autre
leader de la FRA, au sujet de la nomination de Tigran Sarkissian. "
Ils n'ont probablement pas le choix, pas d'autres personnes ou ont des
problèmes internes qu'ils ne peuvent pas resoudre et c'est peut-etre
la meilleure solution pour eux. " Vartanian a declare ensuite que
de nombreux membres du gouvernement actuel sont des professionnels
competents." Mais une personnalite est une chose et un système,
une autre chose ", a-t-il ajoute. " Nous avons un terrible système
qui nous empeche d'avancer. " Ruben Hakobian, le chef du groupe
parlementaire du parti d'opposition Zharangutyun (Heritage), a fait
une remarque similaire. " Ce qu'il faut changer, c'est notre système
dans son integralite. Le problème ne vient pas de la nomination de
Tigran Sarkissian ", a-t-il declare a RFE /RL (Azatutyun.am). Levon
Zurabian, un haut representant du Congrès national armenien (HAK),
s'est montre plus critique a l'egard du president. " Tout d'abord,
nous ne considerons pas la reelection de Serge Sarkissian legitime. Et
le gouvernement ne l'est pas non plus ", a-t-il dit. " Au cours des
cinq dernières annees, le gouvernement n'a pris aucune mesure pour
favoriser le developpement de notre pays. Rien n'a change et rien ne
changera ", a declare Zurabian.

lundi 22 avril 2013, Laetitia ©armenews.com


From: Baghdasarian