UN JOURNALISTE A ETE AGRESSE LORS D'UN MEETING DU HHK

Un responsable de la police a Erevan a ete licencie suite a
l'agression d'un journaliste qui couvrait un rassemblement de la
campagne electorale tenue par le parti republicain au pouvoir (HHK).

Hagop Karapetian, un journaliste du site web ilur.am, affirme avoir
ete tabasse par plusieurs organisateurs de la manifestation organisee
dans le quartier de Nor Nork mardi 23 avril 2013. Le journaliste
aurait ete agresse après avoir refuse de quitter le site où le maire
d'Erevan Taron Markarian (HHK) devait faire un discours concernant
les elections municipales du 6 mai.

Selon Karapetian, les assaillants etaient sous la houlette d'Ashot
Papayan, un membre du conseil municipal sortant. Papayan n'a pas
commente ces allegations.

Un communique de la police a declare que Gagik Amirjanian, le chef
adjoint du departement de police du quartier de Nor Nork, a ete demis
de ses fonctions a la suite d'une enquete interne, ouverte après cet
incident. Karapetian a exige que la police s'engage a des poursuites
penales contre les agresseurs. Vladimir Gasparian, le chef de la police
armenienne, a declare jeudi que la police enquete sur l'incident,
mais n'a pas encore decide s'il allait poursuivre les coupables." Les
enqueteurs vont decider s'il y a lieu d'ouvrir une enquete criminelle
", a-t-il dit.

Karapetian et Papayan ont ete interroges au commissariat de police du
quartier Nor Nork vendredi. Edouard Sharmazanov (HHK) a declare aux
journalistes jeudi que cet incident etait condamnable. Mais nous ne
savons pas si des mesures punitives seront prises contre les militants
du HHK qui auraient ete impliques dans cette affaire.

lundi 29 avril 2013, Laetitia ©armenews.com