200 000 NOMS DES VICTIMES PUBLIES EN 2015

À la suite d'une depeche publiee par l'agence de presse armenienne
Mediamax, selon laquelle la direction des Archives nationales rendra
publique en 2015 la liste de plus de 100 000 noms d'Armeniens massacres
en Asie Mineure sur ordre du gouvernement des jeunes Turcs, nous avons
voulu obtenir des precisions sur les sources ayant pu permettre de
reunir un tel listing.

C'est avec diligence qu'Amatouni Virabian, historien et directeur
des Archives nationales de la Republique d'Armenie, a bien voulu nous
renseigner en exclusivite pour armenews :

A propos de l'information Mediamax, j'ai indique en realite qu'il
n'est plus possible d'obtenir les noms de 1.5 million Armeniens,
c'est trop tard. Mais nous avons l'espoir d'obtenir 200 000 noms
d'ici a l'an 2015. Nous avons obtenu 30 000 noms après avoir interroge
les enfants a propos de leurs parents - ce qui nous a permis d'avoir
60,000 noms. Nous avons egalement ceux de 29 000 migrants - refugies,
et de par leur parente un total de 50 000 noms. Le reste nous provient
des archives. Des documents... memoires, journaux et autres sources...

donc nous atteindrons 200 000 noms. Actuellement nous avons de par le
"shtemaran-restrum" ( ?) 10 000 noms depuis le mois de janvier dernier.

Cordialement Amatuni Virabyan

Par ailleurs, toujours dans la vision des evenements devant se derouler
a l'occasion de la centième commemoration du genocide des Armeniens,
nous attirons avec insistance l'attention de la communaute armenienne
de France et de genereux donateurs dans le but de faire traduire en
langue francaise le considerable travail de l'etnographe Verjine
Svazlian qui a recueilli tout au long de sa vie près d'un millier
de temoignages des survivants du genocide en un ouvrage imposant
de 800 pages au format 21 X 29,7 faisant etat des recits de 700
temoins occulaires, non seulement de ceux ayant migres vers l'Armenie
orientale, mais aussi ceux deportes vers les deserts syriens, jusqu'a
la calamite d'Izmir en 1922.

Lors de sa visite en Armenie, l'ancien president Nicolas Sarkozy lui
avait dit C'est dommage que le livre ne soit pas traduit en francais.

J'ai personnellement informe un important organisme international sur
la necessite d'un investissement pour couvrir les frais de traduction
en langue francaise de ce qui represente la memoire de ceux qui
avaient pu rechapper a l'indicible, notre propre memoire. A ce jour
aucune reponse satisfaisante ne nous est parvenue de l'organisme
en question. Il faut aussi savoir que cet ouvrage sera egalement un
veritable appui pour la presse francaise en mal de materiel authentique
a divulguer.

Si vous souhaitez participer financièrement (quelle que soit la somme)
a la traduction du livre de Verjine Svazlian, merci de vous manifester
d'urgence en envoyant un mail a armenews qui transmettra.

Jean Eckian

lundi 29 avril 2013, Jean Eckian ©armenews.com