GENOCIDE ARMENIEN : DES EXCUSES EN DEMI-TEINTE

REVUE DE PRESSE

Les condoléances présentées par le Premier ministre turc sont bien
loin d'une reconnaissance du génocide, regrettent les associations
de défense de la cause arménienne.

Le Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, a présenté mercredi
23 avril les condoléances de la Turquie " aux petits-enfants des
Arméniens " victimes des massacres survenus sous l'empire ottoman,
entre 1915 et 1917. Pour le Bureau francais de la cause arménienne
(BFCA), il s'agit d'une déclaration stratégique, qui intervient a la
veille des commémorations du génocide arménien. C'est la première
fois que la Turquie parle de " condoléances ", " mais il n'y a
pas du tout de revirement dans le fond ", d'après le BFCA. " Quand
on lit en détail le contenu du communiqué, on se rend compte que les
propos d'Erdogan restent inchangés. Erdogan ne fait jamais référence
au génocide. Il parle seulement de massacres de populations. On ne
qualifie jamais le crime de guerre comme tel ", surenchérit Tania
Babanazarian, responsable au Bureau francais de la cause arménienne,
dans le Nouvel Observateur. Cette déclaration intervient a la veille
des commémorations du génocide, et a un an du centenaire. Après
les troubles a l'ordre public survenus dans le pays l'an dernier,
Erdogan tente d'apaiser la société civile, " surtout que demain,
il y a une commémoration place Taksim a Istanbul ".

Le génocide est reconnu par 21 pays dans le monde, dont la France,
les U.S.A et la Russie.

http://www.respectmag.com/2014/04/24/genocide-armenien-des-excuses-en-demi-teinte-8132

vendredi 25 avril 2014, Stéphane ©armenews.com
http://www.armenews.com/article.php3?id_article=99287