REVUE DE PRESSE
Ara Khatchourian Ã* la conquête de l'Everest


Il ne manque peut-être plus que ce défi indémodable Ã* Ara
Khatchadourian pour se prouver que rien ne peut lui résister. Venu au
sport il y a seulement 10 ans, cet Arménien qui a quitté son pays pour
le Liban puis la France et Marseille en 1983, n'en finit plus de
réaliser des exploits. Mais le prochain est sans commune mesure avec
les précédents puisqu'il part lundi Ã* la conquête de l'Everest, le
plus haut sommet du monde qui culmine pour mémoire Ã* 8848mètres !
Oubliés les marathons Ã* travers la planète ou les épreuves ultimes
comme l'ultra-trail du Mont-Blanc ou les 100 kilomètres de Millau.
Place maintenant Ã* la grande aventure tibétaine : "Je m'envole dès
lundi après-midi pour Katmandou où j'atterrirai Ã* 6 heures du matin.
De lÃ*, je rejoindrai une équipe d'expédition comprenant des Allemands
et des Espagnols. Nous partirons ensuite en 4 x 4 vers le Tibet pour
gravir la face nord de l'Everest qu'on devrait atteindre en plus de 50
jours", nous a-t-il confiés hier en toute simplicité Ã* quelques heures
de son départ. L'homme n'est pas du genre Ã* avoir la boule au ventre,
d'autant que sa préparation a été d'une exigence rare, entre activité
musclée quotidienne et stages en montagne . "Je me suis entraîné en
montagne. D'abord dans les Alpes Ã* Chabanon puis Ã* Saint-Veran et Val
Thorens. Avec tous les jours 1 200 mètres de dénivelé et 6 heures de
marche, avec uniquement des montées effectuées en condition,
c'est-Ã*-dire avec 10 kilos sur le dos et les crampons", narre-t-il
avec le sourire. N'oublions pas non plus les exercices quotidiens Ã*
Marseille : 1 heure d'exercices physiques et 1 heure de vélo le matin
avant du footing et de la natation l'après-midi.

Puis une marche nocturne de 10 Ã* 20 km avec 15 kilos sur le dos ! "Je
pense que je ne peux pas être mieux préparé. J'ai le poids de mes 20
ans avec 68 kilos pour 1,73 m !"

Un budget Ã* compléter

Tout irait pour le meilleur dans le meilleur des mondes si Ara pouvait
boucler son budget qui n'atteint que 20 000 EURO sur les 40 000 EURO
espérés. Puisqu'il courra au nom de "Courir pour la mémoire", une
association sportive de la Jeunesse arménienne de France, et surtout
dans le cadre du 100e anniversaire du génocide arménien, la moitié du
financement a été trouvée via la souscription auprès des entreprises
("Votre nom au sommet du monde") et par le réseau. Mais pour combler
le reste manquant, Ara et tous ses amis espèrent beaucoup de la
tombola qui sera organisée ce soir au centre culturel de la Jeunesse
arménienne de France (47 avenue de Toulon) où de gros lots seront en
jeu. Et où toutes les bonnes mes sont attendues avec quelques euros
pour que l'aventure d'Ara Khatchadourian soit encore plus folle.


samedi 11 avril 2015,
Stéphane (c)armenews.com
http://www.armenews.com/article.php3?id_article=109896