POUR LES ETATS-UNIS, NI GALLIPOLI, NI EREVAN

USA

Les Etats-Unis ne devraient pas etre presents aux manifestations
organisees par la Turquie a Istanbul le 24 avril pour commemorer le
centenaire de la bataille de Gallipoli, a en croire le journal turc
Sozcu, qui a precise qu'aucune delegation americaine officielle ne
serait presente ce jour-la. Mais la Turquie se console car le president
americain Obama ne sera pas present non plus a Erevan le meme jour,
pour les commemorations du centenaire du genocide des Armeniens dont
il fait savoir qu'il ne l'appellera pas, cette annee encore, de son
nom, a la grande satisfaction des autorites turques, qui ont organise
les ceremonies de Gallipoli a seule fin de torpiller les celebrations
armeniennes. L'ambassadeur americain en Turquie, John Bass, devrait
toutefois assister aux ceremonies de Gallipoli, auxquelles participant
une vingtaine de dirigeants etrangers. Le Vatican, qui avait reaffirme
que les massacres des Armeniens de l'Empire ottoman etaient un fait de
genocide, lors d'une messe du pape Francois a leur memoire le 12 avril
en la basilique Saint Pierre de Rome, a aussi decline l'invitation
de la Turquie, qui avait d'ailleurs critique en termes très vifs les
declarations papales. La chancelière allemande Angela Merkel, ainsi
que le president Joachim Gauck, ont egalement refuse de se rendre a
Istanbul, alors que le Parlement allemand s'appretait a voter une
resolution portant sur la reconnaissance du genocide armenien, au
sujet duquel la position de l'Allemagne a toujours ete ambiguë. Une
telle reconnaissance serait un geste fort de reconciliation avec les
Armeniens, la Turquie n'ayant pas besoin d'un tel geste de la part
de l'Allemagne, dont elle etait l'alliee durant la première Guerre
mondiale et qui a ferme les yeux sur les massacres perpetres contre
les Armeniens de l'Empire ottoman.

La Turquie organise en effet les commemorations de Gallipoli au nom
de la reconciliation avec les anciennes puissances alliees qu'elle
combattit et vainquit durant cette grande bataille de la Première
guerre mondiale, et les Australiens et Neo-Zelandais, qui prirent
part a cette bataille dans les rangs franco-britanniques, seront
representes en nombre a Gallipoli.

vendredi 24 avril 2015, Gari (c)armenews.com