CAUCASE
Dimitri Medvedev « la base russe en Arménie est un gage de stabilité
et de sécurité pour le Caucase »


Le président russe Dimitri Medvedev, lors d'une interview dans le
journal économique azéri « The Business Year » a déclaré que
l'objectif de la base russe stationnée en Arménie est d'assurer la
paix et la stabilité dans la région caucasienne. Dimitri Medvedev dit
« Le maintien de la stabilité au Caucase est l'une des questions les
plus importantes pour la Russie. C'est l'un des fondements de la
construction des relations d'amitiés avec notre voisin proche
l'Azerbaïdjan car nous sommes intéressés par le maintien de la paix
dans la région. C'est dans ce contexte qu'il convient de voir le
prolongement de l'accord de l'extension de la durée de la base
militaire russe en Arménie qui fut accepté lors de la visite à Erévan.
Cette base est appelée à assurer la paix et la stabilité ainsi que
faire diminuer les difficultés que nous avons aujourd'hui ». Le
Président de la Fédération de Russie a également évoqué lors de
l'interview la situation du Haut Karabagh. « Avec ma participation,
les rencontres entre les présidents de l'Arménie et de l'Azerbaïdjan
ont atteint dans leur fréquence des niveaux maximales. Dernièrement
j'ai affirmé que je ne rougissais pas du travail que nous avons
effectué de notre côté » dit-il. Selon Dimitri Medvedev ces
pourparlers de paix ont donné quelques résultats. « Mais ces dialogues
doivent se poursuivre. La Russie assure ses responsabilités au sein du
Groupe de Minsk de l'OSCE » continue D. Medvedev en assurant qu'il
était de l'honneur et du devoir de la Russie de continuer à encourager
la poursuite de ces dialogues entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan. « La
Russie sera fidèle à ses devoirs et réalisera des pas en conséquence
pour que des résultats concrets aboutissent. Leur réussite relève
d'une importance très grande pour les intérêts de la Russie qui désire
l'installation dans cette zone d'une paix durable et de sécurité dans
la région » conclut Dimitri Medvedev.

Krikor Amirzayan

dimanche 31 juillet 2011,
Krikor [email protected]