PRESSE ARMENIENNE : REVUE DU 17 AOUT 2011

Source/Lien : Ambassade de France en Armenie
Publie le : 19-08-2011

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Le Collectif VAN vous livre
cette Revue de Presse parue sur le site de l'Ambassade de France en
Armenie le 17 août 2011.

Ambassade de France en Armenie

Revue de la presse armenienne du 17 août 2011

En raison de cette periode estivale, la plupart des quotidiens
armeniens ont interrompu leur parution.

Affaires interieures Remarquant que le dialogue entre la coalition
et l'opposition etait mis en cause après l'accrochage du 9 août,
les quotidiens constatent que les negociations se poursuivent et que
la rencontre entre le groupe de travail de la coalition et celui de
la delegation de l'opposition a eu lieu hier, comme prevu. Au bout de
deux heures de debats, les parties ont fait une declaration conjointe,
indiquant que l'accrochage entre les policiers et les jeunes adherents
du CNA etait a l'ordre du jour de la rencontre et que les discussions
se poursuivront ce vendredi. Ils se sont abstenus de commentaires,
respectant l'accord mutuel obtenu lors de la rencontre. En reponse
au document mis sur la table de negociation par l'opposition lors de
la dernière rencontre, la coalition a prepare son texte de 130 pages
" qui sera publie après l'avoir presente au CNA ", a declare David
Haroutiounian, chef de la delegation de la coalition.

Entre temps, une inculpation a ete notifiee a l'encontre de trois
autres activistes du CNA, participants de l'incident du 9 août,
rapportent Haykakan Jamanak et Aravot. Rappelons que parmi sept
activistes du CNA, trois sont en detention provisoire actuellement.

Commentant le developpement des negociations coalition opposition,
le sociologue Aharon Adibekian les a compare avec un dialogue entre
l'aveugle et le muet : " le CNA entend les plaintes, mais ne veut
pas voir la realite, les autorites voient la realite, mais, ne voyant
pas de danger, restent muets ".

L'ensemble de presse fait etat du suicide du procureur du district
Kentron Nork Marache d'Erevan, dans un cimetière, près de la tombe de
sa mère. Dans une lettre il avait demande de n'accuser personne de sa
mort, rapporte la presse estimant que ceci prouvait qu'il s'agissait
d'un suicide. Nomme a ce poste en juin dernier, le procureur avait 37
ans et etait père de trois enfants mineurs. Une enquete est en cours.

Aravot reproduit la declaration de l'Ombudsman qui, contestant la
decision de la Mairie sur le demontage des kiosques dans le quartier
d'Arabkir, a accuse les fonctionnaires municipaux et la police de
commettre des violations flagrantes vis-a-vis des droits de l'Homme.

Image de la France Azg rend compte du projet commun de la societe
Orange et du " Projet armenien d'ophtalmologie " pour l'examen gratuit
des habitants de la region de Chirak.

Redaction : Sonia Machinian

Retour a la rubrique