LES CONDUCTEURS D'AUTOBUS EN GRAVE CONTRE " LA BIENVEILLANCE " DE TSARUKIAN
Stephane

armenews.com
mercredi 1er aout 20

Plusieurs douzaines de conducteurs d'autobus ont fait grève disant
qu'ils risquent de perdre leurs emplois a cause du système de libre
transport public patronne par Gagik Tsarukian, un homme d'affaires
millionnaire dirigeant le deuxième parti d'Armenie.

L'action de protestation a semble etre la dernière torsion de la
discussion houleuse entre Tsarukian et Artur Harutiunian, son ancien
protege et associe dans les affaires base a Abovian, une ville a 15
kilomètres au nord d'Erevan.

Artur Harutiunian a quitte le parti Armenie Prospère (BHK) a la fin de
l'annee dernière, defiant ouvertement le magnat dans un secteur qui
a longtemps ete considere comme de facto son fief. Quelques articles
dans les medias lient la situation avec la degradation des relations
entre le BHK et le parti Republicain du President Serge Sarkissian
(HHK), dont Harutiunian est un membre.

Au debut de cette annee Tsarukian a lance par charite une liason par
autobus entre Erevan et Abovian et une autre ville Charentsavan. La
volonte etait de nuire a la compagnie d'autobus King Delux appartenant
a Artur Harutiunian sur les liaisons Erevan - Abovian et Erevan -
Charentsavan. Plus de 100 personnes conduisant ses bus et les recettes
ont souffert en consequence.

Les conducteurs ont condamne les activites censees etre bienveillantes
de Tsarukian. " Cela n'est pas cense aider les gens, cela est cense
nous arreter de transporter des passagers " a dit l'un d'entre eux
au service armenien de RFE/RL (Azatutyun.am).

" C'est de la bienveillance pour certaines personnes et la famine
pour d'autres " a dit un autre conducteur. Il a averti que les
protestataires bloqueront la route principale si les autorites ne
remedient pas a la situation.

Artur Dallakian, directeur de King Deluxe, a dit que la societe a
deja pose des plaintes formelles au Ministère des Transports et a
la Commission d'Etat pour la Protection de la Competition Economique
contre ce qu'il considère comme des actions illegales par la fondation
de Gagik Tsarukian. " Je vois seulement des motifs personnels [derrière
cela] " a-t-il dit au service armenien de RFE/RL (Azatutyun.am).

Les representants de Tsarukian ont nie, cependant, que le magnat tient
a pousser son ex-protege dans la faillite. " La fondation Tsarukian
fait divers travails de charite dans tout le pays et les transports
gratuits continueront " a dit Vahe Hovannisian, un depute du BHK qui
coordonne les activites de charite.

En parlant au service armenien de RFE/RL, Hovannisian n'a pas nie
que Tsarukian n'a pas patronne des transports gratuits dans d'autres
parties de l'Armenie.

Un autre depute du BHK, Elinar Vartanian, a accuse le proprietaire
de la compagnie de bus de " mauvais entrepreneur " et l'a accuse
de forcer les conducteurs a faire la grève. Dans une declaration
ecrite, elle a dit que trois autres societes de transport ont offert
d'embaucher ces conducteurs " en de bons termes ".

Rien n'indique a qui ces societes sont la propriete.