LE MAIRE D'EREVAN FAIT SCANDALE

Corruption

Le maire d'Erevan Taron Markarian a reagi a la publication par un media
pro-opposition en ligne, ilur.am, de documents officiels indiquant
qu'il possedait de 2008 a 2010 une societe de transport. Il etait
alors premier adjoint au maire durant cette periode.

Les documents revèlent que la societe appelee Robert-Taron etait
precedemment detenue par Robert Sarkissian, le beau-frère de Markarian
et un depute du parlement representant le Parti republicain. Les
politiciens de l'opposition et des militants civiques n'ont pas tarde
a s'emparer de ce rapport. Ils ont accuse le maire de violer les
lois armeniennes (il est interdit par l'Etat de faire des affaires
en cours de mandat).

Davit Sanasarian, un membre du conseil municipal d'Erevan representant
le parti d'opposition Zharangutyun, a affirme que c'est une preuve
supplementaire que Markarian est guide par ses interets personnels
qui interfèrent dans les decisions prises pour le transport public
de la ville. Markarian a categoriquement nie avoir des liens avec
Robert-Taron lors de son deplacement dans un autre district d'Erevan,
Nor Nork. " Je peux le prouver par des faits et des documents ",
a-t-il dit, selon 168.am.

Markarian, dont le père etait Premier ministre de 2000 a 2007, a
deja face a des allegations de corruption en mai dernier. Le Congrès
National Armenien (HAK) a demande l'ouverture d'une enquete criminelle
sur l'origine de ses biens et proprietes declarees a la Commission
electorale centrale (CEC). Selon le parti, Markarian aurait des
difficultes a preciser les sources de sa richesse.

jeudi 1er août 2013, Laetitia ©armenews.com


From: Baghdasarian