" VICTOIRE DE LA SOCIETE CIVILE "

ARMENIE

C'est ainsi que la presse du jour qualifie l'annulation temporaire,
par le maire de Erevan, Taron Margarian, de sa decision en date du 19
juillet, d'augmenter de 50% le prix des transports en commun urbains.

Il est revenu sur sa decision suite aux actions de protestation,
pour la plupart de jeunes militants, depuis le 20 juillet et
suite a une reunion d'urgence avec les representants des trois
partis politiques au Conseil municipal d'Erevan. Dans un message
aux habitants de la capitale, le maire a reconnu que la decision
d'augmenter le tarif des transports a ete la plus difficile depuis
qu'il est a la tete de la capitale armenienne. Il a aussi dit avoir
cree une commission ad hoc qui examinera les moyens d'augmenter le
prix des transports. Le maire relève que la flotte des bus et des
minibus requiert une modernisation complète, qu'il est temps de
songer a l'introduction d'un système unifie de paiement pour les
transports en commun et a l'elaboration d'une politique de tarifs
adaptes pour les couches defavorisees. Il insiste aussi sur le fait
qu'il n'y a pas d'alternative a l'augmentation du prix des transports,
celle-ci etant le seul moyen de resoudre les problèmes qui se posent
actuellement dans ce domaine.

Taron Margarian a par ailleurs salue la campagne menee par les
jeunes habitants de Erevan : " Je me rejouis de voir des relations
chaleureuses entre les residents de la capitale prets a faire preuve
de solidarite les uns envers les autres. C'est une valeur que nous
devons preserver pour progresser encore ensemble ". Il a en meme temps
deplore des attitudes malveillantes envers certains chauffeurs de la
part des manifestants. En particulier, un chauffeur de bus aurait ete
poignarde et blesse au bras suite a une dispute avec un manifestant...

Cette campagne de protestation menee dans la capitale depuis presque
une semaine a egalement ete saluee par le PM Tigran Sarkissian, lors
du Conseil des Ministres. Celui-ci s'est felicite de ce qu'une societe
civile forte, de plus en plus influente et exigeante, soit en train
de prendre forme en Armenie. " Il s'agit d'un mouvement spontane de
solidarite sociale contre la pauvrete. Des motivations comprehensibles
guident les jeunes qui soulèvent cette question ", a-t-il dit, ajoutant
que desormais, l'on ne saurait ignorer cette realite lors de la prise
de decisions qui concernent directement la population. Selon le PM, les
protestations soulignent la necessite pour les differents organismes
gouvernementaux de consulter les ONG et d'autres representants de la
societe civile avant toute prise de decision.

Enfin, l'annonce de l'annulation, bien que temporaire, des nouveaux
tarifs des transports a declenche des scènes de joie parmi les
manifestants, qui ont defile au centre ville de Erevan, scandant
" Victoire ! ". Les quotidiens, toutes tendances confondues, se
felicitent de la " victoire de l'unite et de la solidarite, qui inspire
de l'espoir vis-a-vis de l'avenir de ce pays ". " Cette victoire
prouve aussi qu'il existe en Armenie une jeunesse sereine capable de
faire entendre sa voix aux autorites ", ecrit Hayots Achkhar.

Extrait de la revue de presse de l'Ambassade de France en Armenie en
date du 26 juillet 2013

vendredi 2 août 2013, Stephane ©armenews.com