L'exportation des metaux augmente en Armenie
Laetitia

armenews.com
jeudi 29 novembre 2012

L'exportation de l'industrie minière et metallurgique a continue a se
developper cette annee en Armenie, en depit d'une forte baisse des
prix internationaux des metaux non-ferreux, selon les statistiques
officielles. Les donnees rendues publiques par le ministre de l'
energie et des ressources naturelles Armen Movsisian montre egalement
une diminution importante des impôts payes par les societes minières
locales. Movsisian a attribue cela a la baisse des prix du cuivre,
de molybdène et d'autres metaux sur les marches internationaux.

Toutefois, les politiciens de l'opposition et d'autres detracteurs
du gouvernement affirment que la chute montre une fois de plus que
l'industrie continue a ne pas declarer ses revenus pour echapper
aux impôts.

Les donnees presentees par Movsisian au cours d'une reunion du
cabinet preside par le Premier ministre Tigran Sarkissian montre
que la production globale du secteur a augmente de 10%, passant a 150
milliards de drams (370 millions de dollars) au cours des neuf premiers
mois de cette annee. Le volume physique des metaux et des minerais
concentres de metaux, qui sont le principal produit d'exportation,
est en hausse de 36%. Movsisian a dit que cette disparite resulte de
la baisse des prix internationaux des metaux.

Le ministre a declare que les fluctuations de prix ont egalement ete
responsables d'une baisse de 27 % dans les diverses taxes payees par
les entreprises minières armeniennes. Ils ont totalise 16,7 milliards
de drams (41,2 millions de dollars) de taxes diverses entre janvier
et septembre 2012.

L'ancien Premier ministre Hrant Bagratian, qui est maintenant depute
du parlement du Congrès National Armenien (HAK), a rejete cette
explication, accusant l'industrie de frauder la fiscalite. Le chiffre
d'affaires reel dans l'industrie minière et metallurgique est de 2
milliards de dollars, a-t-il revendique mardi.

Bagratian a egalement denonce les taux d'imposition et les methodes
appliquees par le gouvernement armenien a l'industrie. Les politiciens
de l'opposition et certains economistes ont longtemps suggere que
l'exploitation minière est une source importante d'evasion fiscale
en Armenie.

" Le secteur minier est plutôt sous-taxe en Armenie ", a declare en
2010 Aristomène Varoudakis, un responsable de la Banque mondiale. Il a
egalement affirme que le gouvernement armenien s'est engage a remedier
a la situation avec des changements majeurs dans les lois regissant
le travail des entreprises minières.

Le Parlement armenien a redige un Code minier special en juin dernier.

Movsisian a dit a l'Assemblee nationale que le code entraînera des
recettes fiscales et des investissements dans le secteur. Le code
a ete critique par l'opposition et les groupes de protection de
l'environnement. Ces derniers ont longtemps accuse les installations
minières locales de ne pas respecter les normes de securite et les
normes environnementales.

jeudi 29 novembre 2012, Laetitia ©armenews.com



From: Emil Lazarian | Ararat NewsPress