ARMENIE
Les partis de l'opposition réticents face à une manifestation anti-Poutine


Les partis d'opposition en Arménie semblent avoir des approches
différentes vis-à-vis des appels des militants pour l'organisation de
manifestations lors de la visite la semaine prochaine du président
russe Vladimir Poutine.

Un certain nombre d'arméniens militants des droits civiques et des
droits humains ces derniers jours ont révélé leur intention
d'organiser des manifestations lorsque le dirigeant russe arrivera en
Arménie pour une visite officielle le 2 décembre. Ils n'ont pas encore
révélé de plans précis.

En Arménie Valdimir Poutine discutera avec son homologue arménien
Serge Sarkissian de l'adhésion d'Erevan à l'Union douanière dirigée
par Moscou qui a été annoncée par l'Arménie le 3 Septembre. Il prévoit
également de visiter la base militaire russe basée dans la ville
arménienne de Gyumri.

Le parti Héritage est la seule force parlementaire en Arménie qui sans
équivoque s'est prononcé en faveur de manifestations anti-Poutine.
L'adjoint au chef du parti Armen Martirosian a dit au service arménien
de RFE / RL (Azatutyun.com) qu'ils pensent que le leader russe vient
en Arménie pour « solidifier la perte de la souveraineté de l'Arménie
».

« Nos jeunes militants vont prendre part à ces actions car cette
réaction est honnête et de fond » a-t-il dit.

Les représentants du parti Arménie Prospère s'est abstenu d'exprimer
son point de vue sur la question tandis que les représentants du parti
du Congrès national arménien Lyudmila Sarkissian a qualifié
d'inapproprié le fait d'organiser des manifestations contre Poutine.

« Cela n'est ni correct ni d'aucune utilité », a-t-elle commenté,
ajoutant que les manifestations devraient plutôt être dirigées contre
le gouvernement arménien.

Eduard Sharmazanov du parti Républicain a déclaré que les
manifestations étaient acceptables tant qu'elles ont lieu « dans le
cadre de la loi ».

L'activiste civile Vardges Gaspari, connu pour ses actions de
protestation a dit au service arménien de RFE / RL (Azatutyun.am) qu'
indépendamment de savoir si d'autres vont organiser des manifestations
ou pas, il mettra en scène sa propre action.

« Je ne salue absolument pas la venue de Poutine en Arménie » a-t-il
dit. « Je vais exprimer mon opinion avec les drapeaux de l'Arménie et
de l'Union européenne et, éventuellement, des mots« Vous n'êtes pas
les bienvenus ici » » a déclaré le militant.

dimanche 1er décembre 2013,
Stéphane ©armenews.com