ARMENIE
Le Parlement arménien vote en faveur de l'entrée dans l'Union Eurasienne


L'Assemblée nationale a voté massivement jeudi la ratification du
traité d'adhésion controversée de l'Arménie avec l'Union économique
eurasiatique dirigée par la Russie dont le président Serge Sarkissian
espère qu'elle entrera en vigueur le mois prochain.

Le traité signé par Serge Sarkissian en Octobre a été soutenue par 103
membres du Parlement arménien sur les 131 sièges représentant non
seulement le Parti républicain au pouvoir (HHK), mais presque toutes
les factions de l'opposition. Seuls sept députés ont voté contre,
tandis qu'un autre député s'est abstenu.

Le vote fait suite * trois jours de débats houleux au cours duquel les
opposants parlementaires de l'adhésion de l'Arménie * l'UEE ont décrié
ce qu'ils considèrent comme une grave menace pour l'indépendance
nationale. Les opposants étaient les trois membres du groupe
parlementaire de l'opposition du parti Zharangutyun et des députés de
l'opposition non inscrit comme Alexander Arzoumanian et Nikol
Pashinian.

Vahram Baghdassarian, leader parlementaire du HHK, a rejeté leurs
préoccupations, disant que même les puissances occidentales ont réagi
> pour le choix de la politique étrangère
controversée de Serge Sarkissian. > a-t-il dit dans un discours de clôture.

Vahram Baghdasarian a également écarté les arguments que le bloc
comprenant la Russie, la Biélorussie et le Kazakhstan n'apporterait
rien * l'Arménie surtout maintenant que l'économie russe s'enfonce
dans la récession en partie * cause des sanctions occidentales. Il a
dit que la crise russe ne serait pas de longue durée.

Hovik Abrahamian le Premier ministre, qui était présent lors du vote
du parlement avec quelques membres du cabinet, a de même parlé de > pour l'Arménie avec son entrée dans l'union. > a-t-il déclaré après le vote. Hovik Abrahamian a
noté en même temps que les résultats macroéconomiques de l'Arménie en
2015 dépendront de la gravité des >.
Il semblait faire allusion aux malheurs économiques de la Russie.

Les principaux partis d'opposition autres que le parti Zharangutyun
ont cité différentes raisons en soutient de leur décision d'accepter
l'adhésion de l'Arménie * l'UEE. > a déclaré Tigran Urikhanian du Parti
Arménie prospère (BHK), la deuxième plus grande force parlementaire. dans l'UEE après avoir terminé le
processus d'adhésion.

La Fédération révolutionnaire arménienne (FRA), autre parti
d'opposition majeur, a dit que de rejoindre l'UEE était critique pour
la sécurité nationale de l'Arménie. > a
déclaré Armen Rustamian de la FRA se référant aux liens étroits de
sécurité du pays avec la Russie.

Serge Sarkissian a décidé l'année dernière de manière inattendue que
l'Arménie ferait partie de l'alliance dirigée par la Russie après des
années de négociations avec l'Union européenne sur un accord
d'association de grande envergure. L'UE a abandonné l'accord après la
volte-face largement attribué * une forte pression russe.


samedi 6 décembre 2014,
Stéphane (c)armenews.com