SOPHIE AUDOUIN-MAMIKONIAN, PRINCESSE AUX ANGES
par Lisette GRIES

Ouest-France
dimanche 22 janvier 2012
chantepie Edition

Notre invitee, connue pour la serie Tara Duncan, echange avec quatre
lectrices a l'occasion de la sortie de son nouveau roman, La couleur
de l'âme des anges.

"J'ai des millions de fans dans le monde, qui achètent mes livres
juste parce qu'ils lisent mon nom sur la couverture! "Sophie
Audouin-Mamikonian ne donne pas dans la fausse modestie. C'est vrai
qu'elle a su fideliser son lectorat depuis la parution, en 2003,
du premier tome de Tara Duncan, une serie fantasy pour adolescents.

Pendant francais et feminin d'Harry Potter, Tara Duncan est une jeune
' sortcelière ', qui sera amenee a diriger un empire sur'AutreMonde',
un univers parallèle. Traduits en 13 langues, les neuf tomes deja
parus se sont vendus a près de 750 000 exemplaires en France.

Quatre lectrices ont rencontre l'auteure au journal, mercredi.

Emballees par son univers fantastique, Manon, Mylène, Pauline et
Lucie ont aussi ete seduites par la personnalite enthousiaste et"
loufoque "de ' la pretendante au trône d'Armenie '. Mamikonian n'est
pas son nom d'epouse, mais celui de sa grand-mère, princesse armenienne
chassee par les Turcs au debut du XXe siècle.

Avec ses admiratrices, l'auteure a succès est très a l'aise : elle
instaure le tutoiement d'emblee et repond sans detour aux questions.

Si les filles sont toutes febriles a l'idee de passer une heure
avec leur " ecrivaine preferee ", elles ont aussi deja l'impression
de la connaître. Grâce aux reseaux sociaux et a son blog, Sophie
Audouin-Mamikonian entretient une relation quasi quotidienne avec
ses nombreuses groupies.Ancienne publicitaire de l'equipe de Jacques
Seguela, elle a conserve un sens aigu du marketing et du contact. "
Hier, vous avez vu, j'avais une robe pour aller au resto avec mon
mari..." " Oui, la rouge, trop belle! ", la coupent-elles en choeur.

Meme langue

Bonnes elèves, ces inconditionnelles deTara Duncan ont toutes lu le
dernier roman de" Sophie ". Destine a un public de jeunes adultes,
La couleur de l'âme des anges parle d'un univers pose sur le nôtre,
dans lequel evoluent les morts. Devenus anges, ils partagent le monde
des vivants sans pour autant que ces derniers ne les voient. Nourris
de la brume qui emane des sentiments des humains, ces esprits changent
de teinte selon que l'emotion qu'ils avalent est positive ou negative.

Le livre a conquis les quatre jeunes filles, qui l'ont pour la plupart
devore en quelques heures." On a grandi avec la litterature fantasy
pour nous evader ", avance Lucie, 23 ans, deja mère de trois enfants.

L'energique auteure de 50 ans parle indeniablement la langue de son
public : " Nan mais attends, c'est juste SU - PER, ce que tu dis! Je
suis trop happy de savoir que ce livre vous plaît, tu vois! "Mais
quand elle evoque ses sources d'inspiration, on comprend que cette
proximite permet aussi de sensibiliser les ados a une culture plus
classique. " Comment t'est venue l'idee d'associer les sentiments
et les couleurs? ", lui demande Mylène, 15 ans, lyceenne.Sophie:"
C'est en voyant un tableau de Jean Fouquet, un peintredu XVesiècle,
lors d'une exposition sur l'influence de Jan Van Eyck sur ses
contemporains...Il a represente une Vierge a l'enfant entouree
d'angelots rouges et bleus. J'ai imagine que leur couleur dependait
de l'humeur des humains." Les quatre ecoutent, presque religieusement.

Petite-fille de Pierre Gilles Veber, a qui l'on doitFanfan la Tulipeet
nièce du cineaste et dramaturge Francis Veber, le père duDîner
de cons,Sophie Audouin-Mamikonian a grandi entouree de livres et
distille des suggestions de lecture a ses fans. Qui n'hesitent pas a
lui renvoyer la balle. " Tu devrais lire Erik l'Homme, c'est vraiment
bien! ", affirme Manon, 17 ans, experte en litterature fantastique.

" Il faut continuer ! "

Pour ses quatre admiratrices, tous les conseils de la star sont
bons a prendre. " J'ai commence a ecrire l'histoire d'un personnage
secondaire de Tara Duncan ", souffle timidement Pauline, 17 ans, qui
prepare le bac." Mais je publie unefanfiction(une fiction ecrite par
un fan) a la fin de chaque tome, il faut continuer! ", l'encourage
celle qui a dû attendre le succès d'Harry Potter pour qu'un editeur
accepte son manuscrit, dix-sept ans après son ecriture.

Ravie de ce nouveau roman pour un public un peu plus averti que
Tara Duncan (" Il y a des scènes de sexe, quand meme... ", promet
l'auteure), Mylène se demande si les livres de Sophie evoluent en meme
temps que l'âge de ses lecteurs. " Oui, vraiment! Mes bouquins, leurs
succès, Tara, grandissent avec vous...Et vous, vous me voyez rajeunir!

", lance dans un fabuleux eclat de rire la blonde ecrivaine qui soigne
son look et cultive son esprit ado.

La couleur de l'âme des anges, Robert Laffont, 444 pages, 17,90 ¤.




From: A. Papazian