HOLLANDE REPRENDRA LE DOSSIER " DANS L'APAISEMENT ET LA CONCILIATION "
Ara

armenews.com
mercredi 29 fevrier 2012

PARIS, 28 fev 2012 - Francois Hollande, candidat PS a la
presidentielle, s'est engage mardi a reprendre, s'il est elu,
la question du genocide armenien "dans l'apaisement et dans la
conciliation", après la censure par le Conseil constitutionnel du
texte penalisant la negation du genocide armenien en 1915.

"La date de proposition de loi n'etait pas forcement la meilleure en
fin de legislature. Donc de toutes manières, il y aura a reprendre
ce dossier -j'en prends l'engagement- dans l'apaisement, dans
la conciliation et en meme temps, dans la volonte d'aboutir", a
assure le depute de Corrèze a la presse après sa visite au salon
de l'agriculture.

"Mais je veux dire ici toute ma solidarite aux Armeniens de France
parce que je sais ce qu'ils attendaient. Je veux dire aussi aux
Turcs de France qui s'etaient mobilises qu'ils avaient finalement
tort d'imaginer que c'etait contre eux", a fait valoir M. Hollande.

"C'etait une loi qui devait reconcilier mais elle n'etait pas presentee
forcement au meilleur moment. Nous voyons les consequences au niveau
du Conseil constitutionnel puisqu'il y avait eu un recours", a-t-il
poursuivi, rappelant qu'il avait "regrette que ce recours puisse
etre reporte".

"Mais maintenant, je suis candidat a l'election presidentielle. Une
autre periode va s'ouvrir après le scrutin du 6 mai. Nous reprendrons
ce sujet dans l'apaisement, dans la tranquillite et aussi dans la
securite", a assure M. Hollande.

Le Conseil constitutionnel a censure mardi la loi penalisant la
negation du genocide armenien en 1915, la jugeant contraire a la
liberte d'expression, mais Nicolas Sarkozy qui soutenait ce texte en
a promis un nouveau.