ARMENIE-AZERBAÏDJAN
Les médias azéris ont transformé les propos de Seyran Ohanian qui
aurait « prié » son homologue azéri, d'arrêter les tirs aux frontières



Les médias azéris qui brillent par leur non-fiabilité avaient affirmé
que Seyran Ohanian, le ministre arménien de la Défense aurait « prié à
son homologue azéri d'arrêter les tirs aux frontières » car « ces
derniers jours sur la ligne de front, les forces armées arméniennes
avaient subi de lourdes pertes ». Seyran Ohanian aurait effectué cette
demande lors d'une rencontre à Bruxelles avec le ministre azéri de la
Défense Safar Abiyev. Seyran Ohanian aurait demandé de baisser ainsi
le régime de la tension afin d'éviter des pertes dans les deux camps.
Mais de toute évidence ces informations relayées par les médias azéris
sont fausses car à l'agence de presse arménienne « Armenpress », le
chargé de la presse auprès du ministère de la Défense, Ardzroun
Hovhannissian a affirmé qu'une nouvelle fois les médias azéris
diffusaient des fausses informations afin de les présenter comme
favorables à Bakou. Ardzroun Hovhannissian a affirmé que « le Ministre
de la Défense a rencontré Abiyev et comme toujours, il a rappelé le
maintien du cessez-le-feu afin d'épargner des vies humaines. Cette
position est en général constante chez les Arméniens. Nous avons
toujours appelé à une baisse des tensions aux frontières. Mais les
médias azéris trompent leur peuple en affirmant que la partie
arménienne prie pour arrêter les tirs. C'est absolument faux ! ». Il a
en outre ajouté que l'Azerbaïdjan, comme toujours essaie de présenter
l'ennemi comme il désire le voir.

Krikor Amirzayan

dimanche 24 février 2013,
Krikor Amirzayan ©armenews.com