PATRICK MENNUCCI SOUTIENT LA PANTHEONISATION DES CENDRES DE MANOUCHIAN

MARSEILLE

Patrick Mennucci soutient la pantheonisation des cendres de Manouchian
et propose pour 2015 un monument pour le centenaire du genocide sur
l'esplanade du MUCEM

Pour un temps, le monde politique marseillais a mis la campagne
municipale entre parenthèses pour rendre hommage au Groupe Manouchian.

A l'initiative du secretaire national du CCAF, Pascal Chamassian,
conseiller municipal apparente PS de la Ville, et de Julien-Dikran
Harounyan son president, la JAF (Jeunesse Armenienne de France) a
organise, le samedi 22 fevrier, une journee du souvenir, a Marseille,
en l'honneur des 22 fusilles du Mont-Valerien et de leur soeur d'armes,
Olga Bancic, decapitee un mois plus tard a Stuttgart. Celebration
obligee de la part de la JAF, Missak Manouchian etant le fondateur
de cette organisation de jeunesse.

Après une serie d'evenements dans les locaux de cette association,
avenue de Toulon, les > de l'Affiche Rouge ont recu
l'hommage des elus de la Ville devant le monument erige en leur
honneur sur la place portant le nom de leur chef. Occasion pour le
president de la JAF de souligner devant 400 personnes et un parterre
de personnalites, a la fois le devoir de memoire, Universalite qui induit naturellement la gratitude
officielle de la Nation, gratitude qui manque encore mais qui peut
encore se manifester par l'hommage republicain par excellence, le
transfert des cendres de ce Groupe dans le lieu emblematique de la
Patrie Reconnaissante. >. Les Armeniens et les immigres de
tout horizon qu'ils symbolisent formant le tissu vivant de la Ville,
et dans la perspective de la commemoration du Genocide de 1915, le
candidat PS a la Mairie a conclu a la necessite d'eriger sur le sol
phoceen un monument dedie aux valeurs de la Republique et a l'apport de
l'immigration a cette ville. >

Le jour où ils entreront au Pantheon et qu'un monument sera eleve
a la memoire de ces etrangers et apatrides tombes pour la France,
on pourra dire que, le 21 fevrier 1944, sur le Mont-Valerien, les
fusilles de l'Affiche Rouge ne sont pas morts pour rien.

Rene Dzagoyan

Video France 3 sur le lien plus bas

Discours de Patrick Mennucci en hommage a Missak Manouchian.

Le 21 fevrier 1944, 22 membres du groupe Manouchian etaient fusilles
au Mont-Valerien par les Nazis.

La veille de son execution, Missak Manouchian, leur chef, ecrivait a
sa femme Meline : >.

Cette annee encore nous repondons dignement aux mots ecrits par Missak
Manouchian. Je vous en remercie.

Qu'etait la patrie de Missak Manouchian ? Son pays l'Armenie n'existait
pas ou plutôt existait que dans le coeur, dans la tete et dans l'esprit
des Armeniens.

Qu'etait la patrie de Missak Manouchian si ce n'est la mort, la
tyrannie, les larmes et les assassinats qui marquèrent sa vie.

A Marseille, puis dans sa lutte a Paris Missak Manouchian a trouve
son pays. Son pays c'etait plus que la France. Son pays c'etait
la Republique.

C'est pour la Republique, pour les valeurs qui forment notre communaute
nationale que Missak Manoukian et ses camarades se battirent.

Pour eux, la France n'etait pas seulement une terre d'asile, mais
le dernier refuge de la liberte. Ils se sont battus simplement pour
la Republique, avec tout ce qu'elle porte en elle, sans demander,
comme dit le poème d'Aragon,