Maison des Droits de l'Homme de Limoges
17 février 2015

Limoges : Centenaire du génocide arménien


L'Association Caucase Arménie Plus organise une série d'événements du
12 au 15 mars pour commémorer * Limoges le centenaire du génocide
arménien.

Le jeudi 12 mars un colloque international est organisé * la Faculté
de Droit sur le thème "Mémoire des crimes de guerre et des génocides"
qui s'achèvera par la projection du film Aghet
9h - Colloque - Avec la participation de : Virginie. Saint-James(U.
de Limoges), Christian Charrière-Bournazel (Barreau de Paris), Mickaël
Nichanian (Conservateur d'Etat * la BNF), Daniel Kuri (U. de Limoges),
Pascal Plas (U. de Limoges), Boris Adjemian (Biblio. Nubar, Paris),
Janine Altounian (essayiste) et Michel Massé (U de Poitiers)

- 18h - Projection du film sur le génocide avec le film Aghet d'Eric
Friedler. Synopsis : En arménien, le mot Aghet signifie catastrophe.
Cette catastrophe, c'est celle du massacre d'un million et demi
d'Arméniens entre 1915 et 1918, dans l'empire ottoman. Mais la Turquie
d'aujourd'hui refuse toujours de reconnaître sa responsabilité dans ce
que les historiens sont presque unanimes * qualifier de génocide. Le
président turc Erdogan déclare avoir encore besoin de preuves. Et même
si l'on commence, timidement, * oser aborder publiquement le sujet
dans le pays, ceux qui s'opposent * la version officielle risquent
gros. Après l'assassinat, début 2007, du journaliste turc arménien
Hrant Dink, c'est le Prix Nobel de littérature Orhan Pahmuk qui a été
traîné en justice.
Voir la fiche du film et en savoir plus sur le Génocide arménien sur
le site d'Arte

Le Vendredi 13 mars * la BFM, place Aimé Césaire * Limoges
14h - Conférence sur le thème "Traces de mémoire et traces de vie aux
frontières de l'Arménie. 100 ans après le Génocide des Arméniens" avec
Olivier Balabanian et Françoise Ardillier-Carras
16h - Projection du film "Le murmure des ruines" en présence de la
réalisatrice Liliane de Kermadec. Synopsis : Où on voit un camion de
farine perdu dans le Caucase qui n'est pas perdu pour tout le monde.
Où on voit un chauffeur de taxi qui a une idée et un petit garçon qui
aimerait bien savoir ce que c'est, une idée. Où on voit des idées qui
ont la vie dure. Où on voit des gens qui ne veulent plus de guerre.
Des gens qui veulent l'indépendance de leur pays (le Haut-Karabakh),
de l'amour, de la musique, du pain et la paix.
18h - Apéritif-concert au Café Littéraire avec chants d'Arménie par
YERSO et ses musiciens

- Le samedi 14 et le dimanche 15 mars d'autres activités sont
également programmées (exposition, conférences, concerts...), un grand
repas arménien avec spectacle de danses arméniennes (MJC de
Alfortville) se tiendra le samedi soir * la Salle Jean Paul II, rue
François Perrin * Limoges (voir programme détaillé ci-contre)
L'ensemble des événements sont * entrée libre sauf le repas spectacle
(30 euros) où il est nécessaire de s'inscrire en raison du nombre de
places limitées.

http://www.mdh-limoges.org/spip.php?article1621