GRECE : DEUX MIGRANTS MEURENT NOYES A LA FRONTIERE AVEC LA TURQUIE
Stephane

armenews
vendredi 14 janvier 2011,
GRECE

Deux migrants se sont noyes en tentant d'entrer clandestinement en
Grèce par le fleuve Evros, qui marque la frontière terrestre avec
la Turquie que les Grecs veulent clôturer face a l'immigration
irregulière, a indique vendredi l'agence de presse grecque Ana.

Les corps des deux hommes ont ete retires du fleuve jeudi, a precise
l'agence, sans precisions sur leur identite.

Il s'agit des premières victimes enregistrees pour 2011, après la mort
dans les memes conditions de 44 migrants en 2010, selon la section
grecque du Haut-commissariat pour les refugies de l'ONU (HCR).

S'affirmant debordee par le trafic de migrants a cette frontière,
la Grèce vient d'annoncer sa volonte d'en grillager le troncon de
12,5 km où le fleuve Evros, faisant saillant en territoire turc,
n'y constitue pas un obstacle naturel.

La Commission europeenne a emis des reserves sur ce projet alors
que quelque 200 garde-frontière europeens de l'agence chargee de la
surveillance des frontières (Frontex) sont deployes depuis novembre
dans la zone, a l'appel d'Athènes.

Diverses organisations grecques de protection des droits de l'homme
ont mis en garde contre un verrouillage exposant les migrants a de
plus grands dangers, remettant en cause le droit d'asile, et juge
inefficace au vu des capacites d'adaptation des reseaux de passeurs.

Le ministre francais des Affaires europeennes, Laurent Wauquiez,
dont le pays coopère avec la Grèce en matière de lutte contre
l'immigration irregulière, a pour sa part salue jeudi dans un entretien
au quotidien francais La Croix les efforts d'Athènes pour stopper les
flux en provenance de Turquie, sans se prononcer sur les solutions
"techniques" retenues.

La frontière de l'Evros, qui court sur plus de 150 km, est devenue le
principal point de passage des sans-papiers dans l'Union europeenne
avec près de la moitie des entrees illegales detectees. Pour les onze
premiers mois de l'annee, 43.000 interceptions y ont ete effectuees,
selon les derniers chiffres officiels grecs.




From: A. Papazian