ASSASSINAT DE TROIS MILITANTES KURDES : MARCHE SILENCIEUSE A RENNES

http://www.collectifvan.org/article.php?r=0&id=70846
Publie le : 28-01-2013

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Le Collectif VAN vous
propose cette information publiee sur le site des Amities kurdes de
Bretagne le 27 janvier 2013.

Photo Gael Le Ny

dimanche 27 janvier 2013 par Amities kurdes de Bretagne

Marche silencieuse a Rennes. 700 Rennais ont delivre un message :
"Rojbin, Sakine, Leyla, nous prenons le relais"

700 Rennais, Brestois, Douarnenistes, Nantais, Morbihannais kurdes,
francais, bretons confondus, des Catalans ont repondu a l'appel des
Amities kurdes de Bretagne et d'Amara - Maison du Peuple kurde. Ils
ont defile silencieusement dans les rues rennaises, delivrant a
l'attention de la population deambulante d'un samedi après-midi
ensoleille et au-dela, a l'opinion publique, un message affectueux
a l'adresse de Rojbin, Sakine et Leyla, ces trois militantes kurdes
assassinees a Paris. Il s'agit aussi d'un avertissement a tous les
responsables politiques de notre pays qui seraient tentes d'etre
complaisants envers les commanditaires de ce crime.

Marie-Anne Chapdelaine, deputee d'Ille et Vilaine, Frederic Bourcier et
Jocelyne Bougeard, adjoints au maire de Rennes avaient, avant le depart
de la marche, rencontre les organisateurs et manifeste leur soutien.

Rien ne peut justifier un tel acte de barbarie

"Rojbin, Sakine, Leyla, nous prenons le relais", "Nous sommes tous
Rojbin", "Nous sommes tous Sakine","Nous sommes tous Leyla", "Le PKK
n'est pas une organisation terroriste", "Vive la resistance kurde",
"Negociation avec Ocalan", "Les martyres ne meurent jamais, je prends
le relais".

Les pancartes qui ponctuaient le cortège criaient avec force la
determination des manifestants defilant en silence avec gravite. Au
terme d'une marche impressionnante, ils ont ete accueillis place
de la Mairie, par Roselyne Lefrancois, adjointe aux relations
internationales, au nom de Daniel Delaveau, Maire de Rennes et
President de Rennes metropole, qui a rappele le message indigne que
le Maire a publie dès l'annonce de cet horrible assassinat : "rien ne
peut justifier un tel acte de barbarie et c'est avec la plus grande
fermete que je condamne cet acte". Roselyne Lefrancois a aussi rappele
qu'en mars 2012 le Conseil municipal unanime avait, par un v~\u,
manifeste son soutien aux personnalites et aux elus kurdes incarceres.

En assassinant ces militantes, les tueurs nous ont aussi frappes

Les organisateurs, AKB et Amara, n'ont pas cache leur emotion en
evoquant le parcours militant de Sakine, de Leyla et surtout de
Rojbin, la plus connue a Rennes : "en assassinant ces militantes,
les tueurs nous ont aussi frappes, on a voulu les faire taire. Nous
prenons le relais". Les personnalites presentes, Sylvie Jan, membre
de la commission internationale du Parti communiste francais, Eyyup
Doru representant le parti pro-kurde BDP (Parti pour la Paix et
la Democratie), les representants du Parti communiste francais, du
Front de Gauche, des Jeunesses communistes, de l'Union democratique
bretonne, de Breizhistance - Gauche independantiste bretonne, de CUP
(Gauche independantiste catalane) ont tour a tour pris la parole
pour exprimer leur indignation et leur solidarite. Ils ont demande
au gouvernement francais de faire toute la lumière sur ce crime d'Etat.

Sylvie Jan et Eyyup Doru ont pointe du doigt la politique repressive
de la Turquie qui encourage de tels actes, quand ils ne sont pas
l'~\uvre de "l'Etat profond" lui-meme. Tous ont demande l'annulation
les accords de cooperation dans le domaine de la securite interieure
entre la France et la Turquie.

Andre Metayer

Retour a la rubrique

Source/Lien : Amities kurdes de Bretagne