NICE
Le doudouk Ã* l'honneur


L'association Alliance Pan Arménienne a organisé un concert lyrique
caritatif exceptionnel pour mettre Ã* l'honneur cet instrument
traditionnel arménien.

Grce Ã* la contribution de la Ville de Nice, représentée pour
l'occasion par Me André Chauvet (conseiller municipal délégué Ã*
l'Opéra et Ã* la Musique), ainsi qu'Ã* l'aimable participation
d'artistes talentueux, ce concert a permis de tendre la main Ã* un
hôpital pour enfants handicapés en Arménie, en coopération avec
l'association vençoise Terres d'Ailleurs. Cet événement a donné
l'opportunité d'écouter des mélodies pleines de pureté. Pour
l'occasion, le duo Miscellaneous (Céline Barcaroli et Tristan
Manoukian) s'est uni pour la première fois aux sonorités de la flûte
(Nelly Yeghazarian), de l'orgue (Carlos Ricci) et du doudouk (Levon
Chatikyan professeur de doudouk au conservatoire de Roman. La réunion
de ces 5 artistes et de leurs instruments aux sonorités particulières
a créé une harmonie angélique en cette veille de Noël. La sensibilité
des mélomanes a été touchée par l'association entre la grce des uns
et les sonorités plaintives des autres. Ces résonances douces venues
de lointains horizons ont paradoxalement semblé proches aux nombreux
spectateurs venus assister Ã* ce concert, au sein d'une Eglise Réformée
comble.

Le point culminant était la rencontre de l'orgue avec le doudouk qui
transporta l'émotion de l'auditoire vers des sommets.

Le lendemain, une master class publique de doudouk a été donnée par
Levon Chatikyan. Le doudouk est un instrument traditionnel arménien,
inscrit depuis 2006 au patrimoine culturel immatériel de l'humanité
par l'UNESCO. Les sonorités plaintives du doudouk en ont fait un
instrument symbolique de la musique arménienne, exprimant avec
justesse la mélancolie d'un peuple vieux de 3000 ans. Cet instrument Ã*
anche double, comme le hautbois, est fabriqué Ã* partir du bois
d'abricotier. Depuis quelques années, il est devenu très populaire
parmi les compositeurs de musiques de film et de jeux vidéo.

Cette mise Ã* l'honneur du doudouk fait le lien entre passé et présent
ayant permis Ã* plus de 250 spectateurs de partager une tradition
plurimillénaire au service d'une oeuvre caritative.

samedi 3 janvier 2015,
Ara (c)armenews.com
http://www.armenews.com/article.php3?id_article=106600