LA QUESTION DU KARABAGH COMPLIQUE LES RELATIONS DES ETATS-UNIS AVEC EREVAN ET BAKOU
Gari

amenews.com
vendredi 1er juillet 2011

Le conflit non regle du Karabagh est un obstacle majeur
a l'etablissement de relations normales entre les Etats-Unis et
l'Armenie et l'Azerbaïdjan, a indique Celeste Wallander, responsable
du Pentagone en visite officielle a Erevan, dans un entretien accorde
a la presse le mercredi 29 juin. Un constat qui relève de l'evidence,
mais que la secretaire d'Etat americaine adjointe en charge du Sud
Caucase et de l'Europe orientale a cru bon de rappeler, alors qu'elle
avait signifie au president armenien Serge Sarkissian qui la recevait
peu avant que les relations privilegiees liant la Russie et l'Armenie
ne contrariaient en revanche aucunement les relations entre Washington
et Erevan. La responsable americaine a precise que les Etats-unis ne
pouvaient ignorer le fait que le conflit du Karabagh est une question
majeure pour l'Armenie comme pour l'Azerbaïdjan. Elle a explique
que le Departement de la Defense americain ne pouvait se concentrer
que sur les sujets sur lesquels les Etats-Unis peuvent avoir une
influence constructive et des incidences positives pour les deux pays,
de telle sorte qu'ils puissent contribuer a la consolidation de la
securite internationale. Mme Wallender a indique dans le meme temps
que les liens etroits entre la Russie et l'Armenie, singulièrement en
matière de defense, n'empechaient pas le renforcement de la cooperation
militaire de l'Armenie avec l'Otan et plus particulièrement avec les
Etats-Unis. Elle a d'ailleurs qualifie cette cooperation de "très
efficace" a l'issue de sa visite de deux jours a Erevan. "Bien sûr,
nous cherchons toujours mieux, mais nous sommes très heureux de
soutenir les programmes dans lesquels l'Armenie a voulu s'impliquer.

C'est très utile", a declare Mme Wallander, en soulignant qu'il
n'y avait aucune exlusive dans la cooperation et qu'elle pouvait
renforcer ses liens avec l'Otan tout en assumant son statut de membre
de l'Organisation du Traite de securite collective presidee par la
Russie. L'alliance militaire avec la Russie reste la pierre angulaire
de la politique de securite et de la strategie de l'Armenie. Cela
n'a pas empeche le gouvernement actuel de l'Armenie et ceux qui
l'ont precede de renforcer les liens avec l'Occident, dans le cadre
d'une diplomatie dite de complementarite. " Depuis que je suis en
charge de la cooperation avec l'Armenie en matière de defense, les
liens se sont resserres et nous avons entrepris de nous concentrer
sur des objectifs plus strategiques et a plus long termes dans la
construction de la capacite de cooperation armenienne dans la domaine
de la defense", a indique Mme Wallander, en precisant que " le nombre
des programmes et exercices militaires auxquels l'Armenie a participe
a considerablement augmente ". Une grande partie de l'aide militaire
americaine a l'Armenie au cours de la dernière decennie a contribue a
financer l'envoi d'un contingent armenien sous la bannière des forces
americaines ou occidentales en Afghanistan et au Kosovo. Mme Wallander
a remercie Erevan pour sa participation a ces missions lors de ses
entretiens avec Serge Sarkissian, le ministre de la Defense Seyran
Ohanian and le ministre des affaires etrangères Edouard Nalbandian.

Elle a promis un soutien financier americain plus important pour
renforcer les capacites de l'Armenie en matière de maintien de la
paix. Elle a rendu un hommage particulièrement appuye a la medecine
militaire armenienne. L'armee americaine avait offert un hôpital
de campagne a une unite medicale en 2007. Un responsable americain
avait alors declare que ce don estime a 1,2 million de dollars avait
vocation a faciliter " les operations militaires armeniennes a venir en
cooperation avec des forces de l'Otan ou sous commandement americain ".




From: A. Papazian