DARFOUR : LE CONSEIL DE SECURITE APPELLE TOUTES LES PARTIES A RESOUDRE LEURS DIFFERENDS

ONU
Publie le : 30-06-2011

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Le Collectif VAN vous
invite a lire cette information publiee sur le site de l'ONU le 23
juin 2011.

23 juin 2011 - Les membres du Conseil de securite ont salue jeudi les
resultats de la Conference des parties au Darfour, qui s'est deroulee
fin mai a Doha, au Qatar, comme etant une importante avancee et une
base pour la conclusion d'une paix globale et inclusive au Darfour.

Dans une declaration a la presse lue par la Presidence tournante du
Conseil occupee par le Gabon, le Conseil de securite ont invite "
toutes les parties a resoudre d'urgence leurs differends et les ont
engages a n'epargner aucun effort pour parvenir, dans les meilleurs
delais, a un cessez-le-feu permanent et a un accord de paix global,
sur la base du Document de Doha pour la paix au Darfour. "

Les membres du Conseil ont exprime leur gratitude a Sheikh Hamad
bin Khalifa Al-Thani, Emir de l'Etat du Qatar, pour le soutien de
son gouvernement au processus de paix de Doha, en notant que le
gouvernement du Qatar restait dispose a poursuivre son assistance.

Ils ont aussi exprime leur gratitude a Ahmed bin Abdulla Al-Mahmoud,
Ministre d'Etat aux affaires etrangères de l'Etat du Qatar,
et Djibrill Bassole, Ministre des affaires etrangères et de la
cooperation regionale du Burkina Faso, pour leur contribution au
processus de paix au Darfour.

Ces deux responsables, qui ont co-preside la Conference des parties au
Darfour, ont presente mercredi au Conseil de securite le Document de
Doha et ont procede a un echange de vues informatif avec les membres
du Conseil de securite.

Le Secretaire general de l'ONU, Ban Ki-moon, a recu lundi une copie
de la Declaration et " l'a saluee comme la base pour arriver a un
cessez-le-feu permanent et a un règlement de paix ouvert a tous ",
a indique son porte-parole.

Quelque 500 personnes ont participe a cette Conference a Doha,
representant le gouvernement soudanais, les mouvements rebelles du
Darfour, des delegues de la societe civile, des representants des
personnes deplacees, des dirigeants de partis politiques soudanais
et des membres elus des assemblees des Etats et du Parlement national.

Retour a la rubrique