TIGRAN SARKISSIAN VAGUE QUANT A SON AVENIR
Stephane

armenews.com
jeudi 28 juillet 2011
ARMENIE

Le Premier ministre Tigran Sarkisian a d'une manière significative
refuse d'ecarter la speculation que le dialogue se deroulant entre
le gouvernement armenien et la principale force d'opposition pourrait
mettre son mandat en danger.

Dans une interview avec le service armenien de RFE/RL Tigran Sarkisian
a aussi admis faire face " a une competition " d'autres membres
influents du pouvoir actuel.

Tigran Sarkisian etait la principale cible des attaques verbales des
representants du Congrès National Armenien (HAK) pendant son dernier
rassemblement le 30 juin. La demission de ce dernier pourrait permettre
de soulager la pression sur le President Serge Sarkissian.

Questionne sur son avenir Tigran Sarkisian a dit " Dieu seul le sait
" sans faire plus de remarques.

L'ancien gouverneur de la Banque Centrale d'Armenie a aussi ete reserve
quant aux chances de succès du dialogue actuel entre le pouvoir et
l'opposition. " On va attendre et voir " a-t-il dit.

Tigran Sarkisian fait face a des rumeurs de son renvoi depuis trois
ans. Le president du Parlement Hovik Abrahamian est largement considere
comme le rival du Premier ministre.

Tigran Sarkissian a reconnu qu'il est mis au defi non seulement par les
leaders de l'opposition, mais aussi quelques figures du gouvernement
et de factions. Mais il a insiste pour caracteriser ce phenomène de
" normal " dans un pays democratique.

" La moindre force politique doit rediger ses programmes, promouvoir
ses chefs par une competition honnete et juste " a-t-il dit. " Une
telle competition est normale et je n'ai aucun problème avec cela ".

" Nos analystes, notre elite politique, nos partis politiques doivent
lentement presenter ces traditions democratiques dans la Republique
d'Armenie. Il y doit avoir de la competition non seulement parmi les
partis mais aussi dans eux ".