BRUXELLES : LES JOURNALISTES BELGES DEVANT L'AMBASSADE TURQUE

http://www.collectifvan.org/article.php?r=0&id=65170
Publie le : 29-06-2012

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Le Collectif VAN vous
propose ce Communique de presse de l'AGJPB (Association Generale des
Journalistes Professionnels de Belgique), FEJ (Federation europeenne
des Journalistes) et FIJ (Federation Internationale des Journalistes)
publie sur le site Info-Turk.

Info-Turk

Rassemblement des journalistes belges devant l'ambassade de Turquie

Communique de l'AGJPB, FEJ et FIJ:

L'exercice normal du metier d'informer est bafoue par les autorites
turques au nom des lois anti-terroristes. Les associations de
journalistes ont manifeste jeudi devant l'ambassade a Bruxelles en
solidarite avec Baris Terkoglu.

Le jeudi 28 juin a marque les 500 jours de detention preventive du
journaliste turc Baris Terkoglu (31 ans) dans une prison d'Istanbul.

Arrete le 14 fevrier 2011 a son domicile, ce redacteur du site web
Odatv est accuse, comme de très nombreux collègues, "d'appartenance a
une organisation terroriste". En realite, il avait simplement exerce
son metier et informe ses lecteurs sur les mouvements de revolte
dans les pays arabes et sur l'affaire "Ergenekon", du nom d'une
organisation militaire qui, d'après les autorites turques, aurait
planifie un coup d'Etat. Il est aussi reproche au journaliste d'avoir
diffuse une photo, prise dans un restaurant, montrant a une meme table
les policiers qui avaient mene l'enquete, le procureur et le president
du tribunal devant lequel allait s'ouvrir le procès Ergenekon...

Baris Terkoglu a ete adopte par l'Association Generale des Journalistes
Professionnels de Belgique (AGJPB) dans le cadre d'une campagne de
la Federation europeenne des Journalistes (FEJ). A travers cette
adoption, c'est la derive autoritaire du gouvernement turc et la
detention d'une centaine de journalistes que denonce l'AGJPB. Il
est inconcevable, estime-t-elle, qu'un pays si proche de l'Europe
emprisonne des journalistes qui exercent leur metier d'informer et
les maintienne aussi longtemps en detention preventive en attente
d'un procès equitable.

Le 18 juin dernier, a l'audience, Baris Terkoglu a enfin pu repondre
aux accusations lancees contre lui, mais il n'en restera pas moins
trois mois de plus derrière les barreaux : contrairement aux attentes,
le procès a ete reporte au 14 septembre prochain. On craint, a ce
rythme, que sa detention preventive et celle des autres journalistes
impliques se poursuivent encore longtemps. Une raison de plus pour la
FEJ, pour l'AGJPB et tous les syndicats et associations de journalistes
europeens d'exiger la liberation immediate de leurs confrères et
cons~\urs turcs incarceres.

- Ce jeudi 28 juin, un rassemblement de journalistes et responsables
de l'AGJPB, FEJ et FIJ a eu lieu devant l'ambassade de Turquie a
Bruxelles (rue Montoyer, 4) de 11h a midi. Un courrier a ete depose
a l'ambassade.

- De plus amples informations se trouvent sur http://www.ajp.be/baris

- Un compte Twitter au nom de Baris Terkoglu permet de suivre
(principalement en langue turque) l'evolution de son dossier
(@baristerkoglu). Sur YouTube, une video de soutien a ete diffusee
dans une version turque sous-titree en anglais :

http://www.youtube.com/watch?v=AC8CH-bi5d8

Retour a la rubrique

Source/Lien : Info-Turk


From: Baghdasarian