SERGE SARKISSIAN CRITIQUE POUR SA REACTION TARDIVE AUX REMARQUES DU LEADER KAZAKH

ARMENIE

Il a fallu au president armenien Serge Sarkissian deux jours pour
reagir a la declaration controversee faite par le President du
Kazakhstan Noursoultan Nazarbaïev lors d'un sommet de l'Union
eurasienne a Astana, la semaine dernière.

Le 29 mai, M. Nazarbaïev, l'hôte de la reunion du Conseil supreme
economique eurasien, a lu une lettre du president azerbaïdjanais
Ilham Aliyev, dans lequel celui-ci a exige que l'Armenie soit admis
dans l'Union eurasienne qu'au vu de ses frontières reconnues par
l'Organisation des Nations Unies , c'est a dire sans le Haut-Karabagh,
qui est connu pour faire partie de l'espace economique armenien.

Malgre le fait que M. Nazarbaïev ait fait cette declaration comme
une faveur a Aliyev (ndlr : a declare le president armenien. >.

La declaration de Sarkissian a provoque des reactions orageuses en
Armenie. Le president a ete accuse d'etre pret a >
le Karabagh, de montrer un signe de faiblesse et meme d'accepter
l'offense. Le realisateur Vahram Martirosyan, par exemple, pense que
Sarkissian aurait dû dire immediatement a Astana que, dans ce cas,
tous les pays doivent entrer dans l'Union eurasienne au sein de leurs
frontières reconnues par l'Organisation des Nations Unies. Par exemple,
la Russie, qui a recemment englober la Crimee et que ce mouvement a
ete condamne par l'Assemblee generale des Nations Unies.

Cependant, la question la plus urgente est ce qui va changer au cours
de ces deux semaines ou un mois qui a ete donne a l'Armenie pour
resoudre tous les problèmes lies a son adhesion a l'Union eurasienne.

Les medias et les reseaux sociaux suggèrent diverses options jusqu'a
la reconnaissance de l'independance du Karabagh avec davantage de
reunification avec l'Armenie.

Le Comite central de la Federation revolutionnaire armenienne (FRA)
du Karabagh a publie une declaration proposant un accord strategique
entre l'Armenie et la RHK en vertu duquel l'Armenie devient le garant
de la securite et le bien-etre du peuple du Haut-Karabagh.

Il y a aussi une option celle que le Haut-Karabagh fasse une demande
d'adhesion a l'Union eurasienne. Cela semble particulièrement
realiste dans le contexte des evenements qui se deroulent dans une
autre republique autonome post-sovietique meconnue - l'Abkhazie. Un
changement de pouvoir a eu lieu dans cette republique separatiste
soutenu par la Russie en Georgie. La première declaration de
l'opposition qui est arrive au pouvoir a Soukhoumi etait sur la
necessite d'adherer a l'Union eurasienne.

Remarquablement, aucun parti politique majeur en Armenie n'a appele
les dirigeants armeniens a abandonner l'idee ou au moins de suspendre
le processus d'adhesion a l'Union eurasienne.

Par Naira Hayrumyan

ArmeniaNow

mardi 1er juillet 2014, Stephane (c)armenews.com