LES PARTIS ARMENIENS DENONCENT UNE PROVOCATION DELIBEREE
Marion

armenews
mercredi23 juin 2010
Karabagh

Le Parti republicain (HHK) et les forces de l'opposition ont accuse
Bakou d'avoir provoque deliberement les affrontements des 18 et 19
juin dans le nord du Karabagh durant lesquels quatre soldats armeniens
sont morts.

Comme le gouvernement armenien, le porte-parole du HHK, Edouard
Sharmazanov a lie l'incident a la dernière reunion des presidents
armenien et azerbaïdjanais qui a eu lieu a Saint-Petersbourg le
17 juin.

Il a affirme que le president azerbaïdjanais Ilham Aliev est reparti
" extremement satisfait " des pourparlers.

" Si l'Azerbaïdjan espère que de tels actes de provocation peuvent
semer la panique au Karabagh ou en Armenie, je vais les decevoir en
leur disant que notre armee est dans les meilleures conditions ",
a declare Sharmazanov, ajoutant que l'Azerbaïdjan perdrait davantage
de territoires dans le cas d'une autre la guerre.

" Nous devons tous faire comprendre a l'Azerbaïdjan que, si elle opte
pour la guerre, nous serons de nouveaux victorieux comme en 1994 ", a
convenu Hrant Markarian, chef de file de la Federation revolutionnaire
armenienne (FRA).

S'adressant a RFE / RL, Markarian a egalement affirme qu'Aliev a
ordonne une attaque contre un avant-poste armenien au Karabagh en
raison de l' issue des pourparlers a Saint-Petersbourg.

Le Congrès national armenien (HAK) a egalement condamne " la violation
du cessez-le feu par l'Azerbaïdjan ". Dans un communique, l'alliance
dirigee par l'ancien president Levon Ter-Petrossian a declare qu'elle
serait " a la avant-garde de la lutte pour la securite au Haut-Karabagh
dans le cas d'un danger de guerre. "




From: A. Papazian