LE GOUVERNEMENT BRITANNIQUE "EXPRIME SES SYMPATHIES POUR LA TRAGEDIE"
par Jean Eckian

armenews
mardi30 mars 2010

GENOCIDE DES ARMENIENS

Debat Sur le Genocide a la Chambre des Lords :

Armenia Solidarity

Le Gouvernement du Royaume-Uni ne nie pas la position du gouvernement
de 1915 relative au Genocide, mais rejette une invitation a se rendre
au Monument du Genocide a Cardiff.

Lors du debat demande par la barone Cox, la barone Kinnock, pour le
gouvernement de sa Majeste, a declare :

"Pour commencer, je reaffrime que le gouvenrement regrette profondement
la mort de centaines de milliers d'Armeniens qui etaient soit tues par
les troupes ottomanes, soit morts de privations ou de maladie au debut
du siècle precedent. Noius partageons l'opinion exprimee aujourd'hui
que les victimes de ces soufrances ne doivent pas etre oubliees".

Mais refusant en meme temps qu'un representant soit envoye au Monument
du Genocide Armenien a Cardiff en avril : "Je savais l'an passe que
des honorables Lords avaient pose la question d'un memorial. Envoyer
un representant du gouvernement pourrait suggerer la reconnaissance,
en sorte que, malgre nois sympathies pour la tragedie, nous n'entendons
pas envoyer de representant."

Elle a ajoute :

"Le sort des Armeniens, et d'autres minorotes chretiennes plus petites,
comprenant les Assyriens, vivant dans l'Empire Ottoman a cette
epoque, a ete condamne vigoureusement et sans ambages", se referant
probablement a la reponse du gouvernement du 21 octobre 1915, par
la voix du sous Secretaire d'Etat Lord Robert Cecil, denoncant la
destruction premeditee, deliberee et injustifiee des Armeniens par
l'etat turc.