PRESERVATION DU SITE D'AUSCHWITZ-BIRKENAU

Source/Lien : Ministere des affaires etrangeres et europeennes
Publie le : 04-03-2011

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Le Collectif VAN vous
presente cette information publiee sur le site du Ministère des
affaires etrangères et europeennes le 16 fevrier 2011.

Ministère des affaires etrangères et europeennes

Memoire de l'holocauste

Preservation du site d'Auschwitz-Birkenau (16 fevrier 2011)

Les autorites polonaises ont cree en 2009 une Fondation dotee
d'un fonds perpetuel, avec un capital prevu de 120 millions d'euros
permettant de generer des revenus suffisants (de 4 a 5 [email protected] par an) pour
assurer la preservation du site constitue par les camps d'Auschwitz
et de Birkenau.

Les autorites polonaises ont fait appel a la communaute internationale
pour abonder ce Fonds. L'Allemagne s'est engagee sur une contribution
de 60 [email protected], representant la moitie du capital, suivie par d'autres pays.

Le site d'Auschwitz-Birkenau constitue un lieu de memoire devenu le
symbole du système d'extermination nazi. La fidelite a cette memoire
de la Shoah suppose de la part de tous les Etats membres de l'Union
europeenne un devoir de solidarite, au service de ce qui appartient
au patrimoine commun de l'Europe. Dans cet esprit, le Premier ministre
a ecrit le 1er fevrier 2010 au President de la Commission europeenne,
Jose Manuel Barroso, pour proposer que l'Union europeenne participe,
en tant que telle, a travers une contribution specifique du budget
communautaire, a la Fondation Auschwitz-Birkenau. Les Pays-Bas ont
appuye notre demarche.

Dans le prolongement de notre initiative, l'Union Europeenne a decide
en decembre dernier d'affecter au titre du budget 2011, 4 [email protected] de
credits d'engagements a la preservation du site d'Auschwitz-Birkenau
(au titre de la "promotion de la citoyennete europeenne" et de la
"preservation des lieux de memoire en Europe").

L'objectif est de parvenir a un niveau global de financement qui
assure la preservation du site pour les generations futures. C'est
le message qu'a porte la delegation francaise composee d'elus,
d'universitaires et d'intellectuels qui s'est rendue a Auschwitz le
1er fevrier dernier, et au sein de laquelle le ministère des Affaires
etrangères et europeennes etait represente par Francois Zimeray,
ambassadeur en charge de la dimension internationale de la Shoah,
des spoliations et du devoir de memoire.

Retour a la rubrique




From: A. Papazian