LE PKK MENACE DE METTRE FIN A SA TREVE
Stephane

armenews.com
vendredi 4 mars 2011

Les rebelles kurdes de Turquie ont menace lundi de mettre fin a
la treve qu'ils ont decretee en août 2010, denoncant le manque
de dialogue de la part du gouvernement turc avant les elections
legislatives prevues en juin.

"Le cessez-le-feu decrete le 13 août n'a plus de sens en raison de
la politique du gouvernement qui vise a ignorer et a aneantir" les
Kurdes, declare la direction du Parti des travailleurs du Kurdistan
(PKK) dans un communique diffuse par l'agence Firat News, consideree
comme le porte-voix des rebelles. "L'AKP (Parti gouvernemental de
la justice et du developpement) est sans nul doute responsable de la
fin du processus d'absence de combats", ajoute le document.

Cependant, le PKK ne brandit pas a proprement parler la menace d'une
reprise de ses attaques, mais declare qu'il se defendra "de manière
plus efficace" contre les operations des forces turques, sans les
attaquer en premier, selon le texte.

Le Premier ministre Recep Tayyip Erdogan a lance l'an dernier une
nouvelle initiative visant a resoudre le problème kurde. Les autorites
ont selon la presse associe a cette initiative le dirigeant historique
du PKK, Abdullah Ocalan, qui est emprisonne a vie.

Pour prolonger sa treve, le PKK reclame une nouvelle fois, dans
ce communique, l'arret de toutes les operations militaires visant
ses maquisards, l'allegement des conditions carcerales d'Ocalan,
notamment en l'assignant a residence, et la liberation des dirigeants
politiques kurdes incarceres. Le PKK a, a deux reprises, prolonge sa
treve depuis août.




From: A. Papazian