Europe Israël News
Le dernier Jihad de la Turquie contre les arméniens chrétiens : qui en parle ?


Photo à la Une : Des djihadistes parrainés par la Turquie posent avec
le drapeau islamique après leur conquête de la ville arménienne
chrétienne de Kessab

Loin d'être repentante du génocide arménien, la Turquie, sous la
direction du Premier ministre Erdogan, comme son ancêtre ottoman,
cible encore et toujours les Arméniens ; elle sème de nouveau la mort
et le démantèlement.

Dans les premières heures au matin du 21 mars, les djihadistes
islamiques proches d'al - Qaïda sont entrés en territoire syrien
depuis la frontière turque et ont lancé un djihad contre la ville
chrétienne / arménienne de Kessab. Entre autres, > Selon les informations,
quatre-vingts personnes ont été tuées.

Les djihadistes plus tard ont fait une vidéo de la ville dévastée.
Aucune traduction n'est nécessaire, car la phrase principale criée
tout au long de cette séquence est le cri de triomphe et de guerre de
l'islam, > (ou selon la traduction du sénateur John
McCain >[Note du traducteur : en grand ignorant, John Mac
Caïn envoyé sur le front syrien il y a quelques mois, a minimisé le
sens de ce cri de guerre, se refusant d' y voir une volonté de djihad
contre l'occident. Il s'est même fait photographier avec des membres
d'al-Nusra] ).

Des témoins oculaires affirment que les djihadistes ont franchi la
frontière turque en direction de la Syrie, >.

Environ deux mille Arméniens ont été évacués vers des zones plus sûres
proches de Basit et Lattaquié. Plusieurs de ces familles vivent
actuellement dans les églises de ces villes. Dix à quinze familles
dont les membres sont trop gés pour fuir sont restées à Kessab et
leur sort est actuellement inconnu.

Lire la suite voir lien plus bas

dimanche 30 mars 2014,
Jean Eckian (c)armenews.com
http://www.armenews.com/article.php3?id_article=98566

D´autres informations disponibles : sur Europe-Israël.org



From: Emil Lazarian | Ararat NewsPress