GENOCIDE ARMENIEN: RICHARD MALLIE "PROFONDEMENT DECU"

Agence France Presse
19 mai 2006 vendredi

Le depute des Bouches-du-Rhône Richard Mallie (UMP) s'est declare
vendredi "profondement decu" de ne pas avoir pu voter la proposition
de loi socialiste reprimant la negation du genocide armenien.

Co-auteur d'une proposition de loi identique, le depute "pensait
arriver a la fin d'un long combat en faveur de la communaute
armenienne".

Il s'en prend au president du groupe socialiste qui "en inscrivant
trois textes a l'ordre du jour, savait qu'il compromettait fortement
les chances de la proposition de loi d'etre votee, car le temps
imparti a la seance se deroulait de 9h30 a 13h00".

Le sarkozyste Patrick Devedjian (UMP) a accuse de son côte vendredi le
gouvernement et le president de l'Assemblee Jean-Louis Debre d'avoir
"deliberement" empeche le vote sur ce texte, qui selon lui, aurait
ete adopte.

La proposition de loi socialiste fait de la negation du genocide
un delit punissable d'un an d'emprisonnement et de 45.000 euros
d'amende. Son vote eventuel ne pourra pas desormais intervenir avant
la prochaine session parlementaire a l'automne.

--Boundary_(ID_JJ+kq+BNHDIqSeP7JL3CVg) --