AFFAIRE KHALAFIAN : LES MEDECINS LEGISTES APPUIENT LA THESE DU SUICIDE
Marion

armenews
17 mai 2010
Armenie

Le service special d'investigation (SSI), enquetant sur la mort
recente d'un homme en garde a vue, semble appuyer les revendications
de la police selon lesquelles il s'etait suicide.

Dans une declaration ecrite communiquee vendredi 14 mai, le SSI a
declare que les experts legistes ont conclu que Vahan Khalafian a
pu se poignarde a mort lors de sa garde a vue au poste de police
de Tcharentsavan.

Khalafian et plusieurs autres hommes ont ete arretes le 13 avril,
soupconnes d'avoir vole pour 1,5 millions de drams de marchandises. Le
jeune homme de 24 ans a ete retrouve mort quelques heures plus tard.

La police armenienne a fait valoir qu'il n'avait pas ete maltraite
lors de l'interrogatoire et qu'il s'etait suicide. Le SSI a remis en
question cette version des faits et a arrete deux policiers en les
accusant de torture.

Les medecins legistes qui ont examine le corps de Khalafian ont
confirme qu'ils ont trouve deux coups de couteau mortels sur le ventre.

Ils ont affirme que la nature de ces blessures et leur " localisation
anatomique " donnent a penser qu' " il est possible que V. Khalafian
se les aient infliger lui-meme ".

Les experts ont egalement trouve de nombreuses blessures sur
differentes parties de son corps. Mais ils ont declare qu'aucune
n'etait mortelle.

La famille de Khalafian accuse la police d'avoir inflige ces deux
coups de couteau en faisant valoir qu'il ne pouvait pas se poignarder
a deux reprises et a tout simplement ete torture a mort.

Les medecins legistes ont declare que seul l'un des coups de couteau
est susceptible d'avoir ete mortel.

Le SSI n'a pas precise vendredi s'il a deja tire une conclusion quant
a la cause precise du decès de Khalafian. " L'enquete se poursuit ",
conclut la declaration.

Il n'a pas non plus indique s'il a reussi a localiser les deux autres
hommes en garde a vue avec Khalafian a Tcharentsavan le 13 avril,
liberes le lendemain. Norayr Chili et Arayik Arakelian ont quitte
l'Armenie quelques jours plus tard.