Ouest-France
samedi 28 avril 2012
quimper Edition


Un alphabet arménien pour la mairie



En marge de la commémoration du génocide arménien, les responsables de
l'association Menez Ararat, qui réunit les Arméniens de Bretagne, ont
voulu concrétiser des liens plus forts tissés avec Beuzec. Ils ont
symboliquement offert à la commune un tableau peint, en provenance
directe d'Arménie, présentant l'alphabet arménien. Cet alphabet de 38
lettres a été imaginé en l'an 405, par Mesrop Machots, un prêtre plus
tard sanctifié. Il marquait ainsi, il y a 1 700 ans, le début de la
langue écrite, le Graban, encore utilisée aujourd'hui en Arménie, mais
aussi en Géorgie. En recevant ce cadeau, le maire, Jean Pichon, a
promis que cette oeuvre colorée figurerait en bonne place à la mairie.