DEUX AZERBAIDJANAIS JUGES POUR ESPIONNAGE ET MEURTRE AU NAGORNY-KARABAKH

Agence France Presse
27 octobre 2014 lundi 10:28 AM GMT

Tbilissi 27 oct 2014

Le procès de deux citoyens azerbaïdjanais accuses de meurtre et
d'espionnage au profit de Bakou s'est ouvert lundi dans la region
disputee du Nagorny-Karabakh, province d'Azerbaïdjan a majorite
armenienne, ont indique les autorites separatistes locales.

Les deux hommes sont accuses d'avoir infiltre la region fin juin et
d'avoir tue un civil de 17 ans et un soldat, ont indique les autorites
judiciaires du Nagorny-Karabakh dans un communique.

Un troisième membre de ce groupe d'infiltration a ete tue lors d'une
fusillade avec les combattants separatistes.

Bakou a pour sa part dementi que les trois hommes soient des membres
de son armee.

Ce procès s'ouvre alors que le president francais Francois Hollande
organise lundi un sommet reunissant les presidents d'Azerbaïdjan et
d'Armenie pour tenter de regler pacifiquement le conflit larve entre
les deux pays autour du Nagorny-Karabakh.

Les affrontements se sont multiplies depuis le debut de l'annee
près de la frontière et dans la region disputee, les deux camps
s'accusant mutuellement de lancer des attaques ponctuelles sur les
positions adverses.

Rattache a l'Azerbaïdjan a l'epoque sovietique, le Nagorny-Karabakh
--une region separatiste en majorite armenienne-- a ete l'enjeu d'une
guerre qui a fait 30.000 morts et des centaines de milliers de refugies
entre 1988 et 1994.

Un cessez-le-feu a ete signe en 1994, mais Bakou et Erevan n'arrivent
pas a se mettre d'accord sur le statut de la region, qui reste une
source de tension dans le Caucase du Sud, une zone strategique situee
entre l'Iran, la Russie et la Turquie.

L'Azerbaïdjan a menace de reprendre la region par la force si les
negociations n'aboutissaient pas a des resultats concrets, tandis
que l'Armenie a prevenu qu'elle repliquerait a toute action militaire.

mkh-eg-im/pop/kat/fw