MARSEILLE
100e anniversaire du Génocide : l'Everest pour la mémoire
Grce * un projet de CPLM, Ara Khatchadourian sportif de l'extrême,
part * la conquête de l'Everest au printemps 2015


C'est un homme de défi qui a en permanence le goût du challenge et la
volonté de repousser ses limites. Arménien né au Liban, Ara
Khatchadourian quitte le pays ravagé par la guerre en 1983 et arrive
en France. Joailler de métier, il devient sportif de l'extrême par
passion. Il court son premier marathon au Liban, en 2004 * l'ge de 40
ans. Depuis dix ans, son palmarès s'est enrichi de plusieurs courses
mythiques comme l'Iron Man de Nice et les 100 km de Millau auxquelles
il a participé. Et puis surtout, Ara a accompli l'ascension de
plusieurs montagnes de légende, telles le Mont Blanc en 2007, le Mont
Ararat en 2011, le Kilimandjaro en 2012 et cette année, le Pic Lénine
au Kirghizistan.

Entouré de Gérard Kirkorian, Président de Courir pour La Mémoire et de
Pascal Chamassian, président d'honneur, Ara Khatchadourian a présenté
jeudi 30 octobre au siège de l'association * Marseille, son prochain
objectif : l'ascension de l'Everest * l'occasion du 100e anniversaire
du Génocide des Arméniens en 1915.

>

>,
explique Ara qui partira avec une trentaine de personnes dont des
alpinistes allemands et espagnols.

Pour financer ce projet, il faut 100 000 euros. Une souscription a été
lancée auprès des entreprises et des particuliers avec le slogan > et une mise de départ symbolique de 10
euros le mètre d'Everest ! Jeudi 30 octobre, en soirée, une centaine
de personnes était présentes au lancement du projet au siège de la
JAF.

Toutes les informations du projet