Agence France Presse
29 septembre 2005 jeudi 11:07 AM GMT

Ankara regrette l'appel du Parlement européen sur le "génocide" arménien

ANKARA

La Turquie a exprimé son regret jeudi au sujet d'une résolution
adoptée la veille au Parlement européen l'appelant à reconnaître le
"génocide" arménien sous l'empire ottoman, affirmant que cette
affaire devait être réglée par des historiens.

"Nous souhaitons rappeler qu'une discussion de la question au niveau
politique ne servira les intérêts de personnes", indique un
communiqué du ministère des Affaires étrangères, critiquant la
résolution.

Le ministère souligne que la "Turquie a toujours soutenu que les
périodes controversées de l'histoire doivent être évaluées par des
historiens" et rappelle dans ce contexte qu'elle a mis ses archives
officielles à la disposition des chercheurs de tous les pays.

Le Parlement européen s'est prononcé mercredi dans une résolution
non-contraignante pour l'ouverture des négociations d'adhésion de la
Turquie à l'Union européenne, le 3 octobre, mais a demandé à Ankara
de reconnaître le génocide arménien, considérant "cet acte comme un
préalable à l'adhésion à l'Union européenne".

Les Arméniens affirment que jusqu'à 1,5 million des leurs ont péri
dans un "génocide" orchestré par l'empire ottoman (1915-1917), auquel
a succédé la République turque en 1923.

Ankara soutient que 300.000 Arméniens et au moins autant de Turcs ont
été tués au cours de troubles suscités par des soulèvements
d'Arméniens et leur ralliement aux armées russes en guerre contre
l'empire ottoman, et lors des déportations qui ont suivi.