Le Figaro, France
28 septembre 2006

L'Europe recule sur le génocide arménien


UNION EUROPÉENNE. Les eurodéputés ont sommé la Turquie, hier, de
relancer les réformes en vue des négociations d'adhésion à l'UE, mais
ont fait marche arrière sur le génocide arménien. Pour le Parlement
européen, la reconnaissance par la Turquie du génocide de 1915 ne
doit pas être une « condition préalable » à l'adhésion d'Ankara,
jugeant qu'une telle position serait « contre-productive ». Le
Parlement s'est contenté de souligner qu'il était « indispensable
qu'un pays sur le chemin de l'adhésion reconnaisse son passé ».