LES RELATIONS ENTRE LA HONGRIE ET LES ETATS-UNIS SE SONT DEGRADEES
Laetitia

armenews.com
lundi 1er octobre 2012

Les relations de la Hongrie avec les Etats-Unis ont ete gravement
endommagees a cause de l'affaire Safarov. Zsolt Nemeth, le secretaire
d'Etat au ministère hongrois des Affaires etrangères, a reconnu
une grave perte bilaterale de confiance avec les Etats-Unis dans un
entretien jeudi 27 septembre 2012 avec le quotidien " Nepszabadsag
" cite par l'agence hongroise MTI. " C'est, dit-il, le resultat d'un
malentendu fondamental entre les deux allies de l'OTAN ".

Un haut responsable de l'administration americaine a declare a RFE /
RL la semaine dernière que le Departement d'Etat continue a exprimer
sa consternation et sa deception concernant l'extradition de Ramil
Safarov en Azerbaïdjan. Le secretaire d'Etat adjoint Philip Gordon a
declare que Washington n'est pas satisfait des explications officielles
donnees par Budapest et par Bakou.

L'extradition a egalement ete critiquee par certains membres
pro-armeniens du Congrès americain. L'un d'eux, le senateur Robert
Menendez, a declare le 6 septembre que le gouvernement hongrois doit
maintenant exiger le retour de Safarov pour completer sa condamnation a
perpetuite. Les mediateurs du groupe de Minsk avaient prevu d'organiser
de nouveaux pourparlers entre les ministres des Affaires etrangères
armenien et azerbaïdjanais a New York, mais les relations entre
l'Armenie et l'Azerbaïdjan sont desormais gelees. Contrairement aux
Etats-Unis et a la Russie, l'Union europeenne a evite toute critique
publique de la Hongrie, un Etat membre de l'UE. Z. Nemeth a assure
que le gouvernement Orban n'a recu aucune remuneration directe de
Bakou, en echange de l'extradition de Safarov. Il a egalement affirme
que Budapest fera tous les efforts possibles pour normaliser les
relations avec l'Armenie et estime que cela peut etre fait dans les
prochains mois.

Le ministère hongrois des Affaires etrangères a exhorte Erevan a
retablir ses relations diplomatiques sans condition prealable avec le
pays. Le ministère armenien des Affaires etrangères a rejete l'offre.




From: A. Papazian