ARMENIE
L'Arménie accuse la Hongrie d'avoir aggravé le conflit du Karabakh


Le président Serge Sarkissian a défendu la décision de son pays de
rompre les relations diplomatiques avec la Hongrie qu'il accuse
d'avoir « aggravé » le conflit avec l'Azerbaïdjan dans une interview à
une chaîne de télévision privée hongroise. Dans le même temps, le
leader arménien a clairement affirmé que le peuple hongrois ne doit
pas être tenu pour responsable de la bévue de leur gouvernement.

S'adressant à la chaîne ATV, Serge Sarkissian a de nouveau critiqué le
gouvernement de Viktor Orban pour avoir extradé le meurtrier Ramil
Safarov, un officier de l'armée azerbaïdjanaise, qui a été condamné à
la prison à perpétuité dans une prison hongroise pour la mort d'un
soldat arménien en stage auprès de l'OTAN.

« La décision du gouvernement hongrois non seulement a mis en péril
les relations arméno-hongroises, ce qui est regrettable, mais a aussi
conduit à des problèmes en matière de politique vers l'est de l'Union
européenne et des conférences de paix avec l'Azerbaïdjan, et, par
conséquent, a mis la stabilité de la région en danger », a déclaré
Serge Sarkissian lors de l'entrevue.

Selon le leader arménien, le décision du gouvernement Orban n'a fait
qu'aggraver le conflit arméno-azerbaïdjanais à propos du Haut-Karabakh
et les politiques actuelles de l'Azerbaïdjan laissent peu de place
pour l'espoir de résoudre le problème pacifiquement.

« Mais je ne veux pas que le peuple arménien tourne le dos aux
Hongrois à cause du gouvernement hongrois qui a tourné le dos à
l'Arménie », a conclu M. Sarkissian.

dimanche 14 octobre 2012,
Stéphane ©armenews.com