RETRAIT DES PROTOCOLES ARMENO-TURCS DE L'AGENDA DU PARLEMENT ?- DISCOURS DU PRESIDENT SARKISSIAN A L'AGNU

ARMENIE

L'allocution du Chef de l'Etat armenien a la 69ème AGNU constitue
le principal sujet d'actualite, les medias retenant surtout la
declaration selon laquelle Erevan envisageait le retrait des protocoles
armeno-turcs de l'agenda du Parlement, la Turquie continuant a poser
comme prealable a la ratification de ces documents la resolution du
conflit du HK. M. Sarkissian a qualifie le Genocide armenien de >, estimant que >. Le Chef de l'Etat a remercie nominalement,
depuis la tribune de l'AGNU, tous les pays qui ont reconnu le
Genocide armenien, dont la France (citee en deuxième position,
derrière l'Uruguay). Il a fait valoir que, depuis près d'un siècle,
le peuple armenien ainsi que la communaute internationale attendent
de la Turquie qu'elle affronte sa propre histoire, soulageant ainsi
les prochaines generations de ce lourd fardeau du passe : >. Il a rappele que l'Armenie n'a jamais
conditionne la normalisation des relations bilaterales avec la Turquie
a la reconnaissance du Genocide armenien.

>.

Commentant la declaration du President armenien sur le possible retrait
des protocoles armeno-turcs de l'agenda du Parlement, l'editorialiste
de Haykakan Jamanak n'exclut pas que les diplomates occidentaux
s'efforcent de convaincre les autorites armeniennes de n'en rien
faire, s'engageant a oeuvrer a ce que le President turc se rende a
Erevan pour la commemoration du centenaire du Genocide armenien.

Extrait de la revue de presse de l'Ambassade de France en Armenie en
date du 25 septembre 2014

jeudi 2 octobre 2014, Stephane (c)armenews.com