MEETING DE SOUTIEN A VARDAN PETROSYAN : METTRE FIN AU SYSTEME POLITIQUE EN ARMENIE POUR AVOIR UNE JUSTICE EQUITABLE.PHOTOS

COMMUNIQUE PAR RENAISSANCE ARMENIENNE

Le dimanche 5 octobre 2014, a l'appel du mouvement Renaissance
Armenienne de Paris a eu lieu sur la Peniche Anako un meeting
de soutien au celèbre artiste, le comique franco-armenien Vardan
Petrosyan, injustement emprisonne en detention preventive depuis le 9
NOVEMBRE 2013, alors que les accusations infondees du procureur et de
la partie adverse sont discreditees au fur et a mesure des audiences.

Devant une foule nombreuse et attentive, M Schanth Vosgueritchian,
le porte-parole du mouvement, a tout d'abord presente brièvement les
raisons d'etre de son mouvement (le mutisme de la diaspora concernant
la politique interieure de l'Armenie) et ses objectifs (apporter le
soutien de la diaspora aux citoyens d'Armenie et a ses mouvements
civiques, tels que le mouvement Sardarabad, le Pre-Parlement,
les mouvements ecologiques, etc., qui luttent contre la politique
devastatrice du pouvoir en place et pour la mise en place d'un regime
democratique).

Il a fustige "le système judiciaire d'Armenie, ce dernier etant
une emanation d'un système politique qui bafoue les droits les plus
elementaires des citoyens et appliquent les ordres venus directement
de l'executif". À la suite de ce preliminaire, un film documentaire
intitule "la Republique d'Armenie contre Vardan Petrosyan" a ete
diffuse relatant chronologiquement ce drame qu'il est convenu d'appeler
"l'affaire Vardan Petrosyan" et qui donnait un apercu global des
incoherences et des absurdites du système judiciaire dans le pays.

Madame Ani Hamel, l'epouse de Vardan Petrosyan, a pris ensuite
la parole pour exprimer ses ressentis avant et après "l'affaire",
par rapport au vecu des citoyens d'Armenie, ses efforts quotidiens
pour sensibiliser les artistes armeniens ou etrangers et certains
responsables au Quai d'Orsay. La presence du consul francais a chaque
audience au tribunal et l'interet que portent les autorites francaises
a cette affaire portent ses fruits car les conditions de detention de
Vardan Petrosyan sont acceptables par rapport aux autres detenus. Elle
a remercie les deux associations (AFAJA et Renaissance Armenienne de
Paris) qui l'ont soutenue dès le depart. Elle a egalement informe
l'auditoire des dernières evolutions : cinq temoins doivent etre
entendus a compter de vendredi prochain, ce qui va encore retarder
l'issue du procès.

Le dernier orateur fut M Philippe Kalfayan, ancien secretaire general
de la F.I.D.H (Federation Internationale des Ligues des Droits de
l'Homme) et membre d'honneur du Barreau des avocats d'Armenie, qui a
souligne "le système pyramidal de la justice en Armenie où tout se
decide au plus haut niveau, les autres acteurs judiciaires n'etant
que des executants ou des pantins au service de l'executif".

Le système judiciaire n'est absolument pas le garant de la vie des
citoyens, ni de leur protection. A titre d'exemple, Mr Kalfayan a
cite l'affaire sordide de deux personnes convoquees au commissariat
pour deposer simplement leurs temoignages sur des faits divers et
qui sont decedees dans des conditions obscures.

Cette presentation s'est achevee par un debat interessant entre le
public et les intervenants, un moment d'echange devenu helas rare
dans notre communaute. A noter que le meeting a ete transmis en direct
sur internet par Renaissance Armenienne de Paris. Roupen PACHAYAN

mardi 7 octobre 2014, Ara (c)armenews.com
http://www.armenews.com/article.php3?id_article=104029


From: Baghdasarian