DEUX SUSPECTS ARRETES APRES LA MORT D'UN JEUNE SOLDAT
[email protected]

armenews.com
jeudi 1er septembre 2011
ARMENIE

Un officier et un soldat ont ete arretes mercredi après la mort de
l'un d'eux dans les rangs de l'armee armenienne. Cette mort a declenche
un tolle public contre les abus chroniques sur le personnel militaire.

Le ministère de la defense a refuse d'identifier les detenus pour
proteger les familles. Il a ajoute que certaines arrestations
pourraient avoir lieu dans les " prochains jours ".

Le porte-parole Davit Karapetian a affirme lors d'une interview
accordee a RFE/RL que deux hommes sont suspectes d'avoir cause la
mort d'Aghasi Abrahamian, un conscrit âge de 18 ans.

Abrahamian, qui etait dans le service militaire près de
Nagorno-Karabagh, est decede peu après avoir ete hospitalise vendredi.

Le soldat etait inconscient lorsqu'il a ete transporte dans un
hôpital militaire.

Les autorites militaires a Erevan ont entame une enquete criminelle
pour homicide involontaire. La famille d'Abrahamian pense que le
jeune militaire a ete battu jusqu'a la mort et souhaite que les
investigateurs mènent une enquete serieuse.

Selon Karapetian, les deux suspects qui ont ete arretes pourraient
faire face a de graves accusations.

Le procureur, Gevorg Kostanian, et le chef du ministère de la defense,
Armen HArutiunian, se sont deplaces pour faire avancer l'enquete
samedi. Le vice-ministre de la defense, Vladimir Gasparian, se rendra
a Karabagh jeudi.

Le ministre de la defense Seyran Ohanian a affirme mardi que l'armee
fera " tout " pour resoudre cette enigme. " Nous avons identifie
certaines personnes susceptibles d'avoir battu le jeune soldat,
et un travail serieux est en cours pour regler ce cas juridique ".

Ces declarations ont ete faites au sein d'une vague d'indignation
qu'a declenchee la mort d'Abrahamian. Les journalistes locaux et
les militants ont exprime leur colère envers l'armee qui ne parvient
pas a maîtriser la dangerosite du bizutage ainsi que les violences
commises au sein de l'armee.

Selon des donnees non verifiees d'associations pour les droits de
l'homme, 20 soldats ont ete tues lors de service militaire. Certains
se sont suicides ou sont decedes pour diverses raisons.

Ohanian n'a pas confirme ces donnees. Il a seulement affirme que la
première moitie de 2011 a ete marquee par une baisse du nombre de
soldats morts dans ces conditions.

Il a maintes fois promis cette annee d'etre plus sevère pour punir
ces crimes au sein de l'armee.