ARMENIE
La dévaluation du dram augmente la dette publique externe de l'Arménie


Le quotidien arménien Hayots Ashkharh (le Monde arménien) affirme que
la dévaluation en cours de la monnaie nationale, le dram, augmente la
dette publique externe du pays.

Le quotidien dit que le budget de cette année a affecté 157 milliards
de drams pour rembourser la dette, cependant, cette somme n'est plus
assez suffisante. Le fait est que cette somme a été calculée quand la
valeur de la monnaie nationale était plus haute. Ainsi, si au
commencement de l'année 157 milliards de drams étaient équivalents à
402 millions $, maintenant la somme est équivalente à 373 millions $.
Cela signifie que le gouvernement devra allouer des moyens
complémentaires de 2 à 3 milliards de drams pour rembourser sa dette
étrangère.

Le quotidien dit aussi la dépréciation de la monnaie nationale a un
effet positif sur les recettes du budget. Mais malgré cela, le fardeau
de la dette cette année sera significatif - la somme allouée pour le
remboursement de la partie principale de la dette nationale excédera
109 milliards de drams et 47 autres milliards de drams seront payés en
tant qu'intérêt. Ainsi, environ 15 % du budget sera employé pour payer
la dette d'état de l'Arménie.

À la date du 1 avril 2012 la dette publique étrangère totale de
l'Arménie était de 3,633 milliards de $, en hausse de 65 millions de $
par rapport au début de cette année. Cependant, avec une dette
publique de 40 à 45 % du PIB l'Arménie continue à être parmi les pays
avec des niveaux moyens de dette publique.

mercredi 19 septembre 2012,
Stéphane ©armenews.com